États généraux du livre en français : avant Tunis, collecter des idées

Victor De Sepausy - 28.10.2019

Edition - International - plateforme cartographie professionnels - Etats généraux livre - livre francophonie


On les croyait enterrés, sinon endormis : il n’en est rien. Les fameux États généraux du livre en langue française dans le monde prévoient un grand événement en 2020. En effet, en marge du Sommet des chefs d’État de la Francophonie, en novembre prochain à Tunis, les États généraux tiendront séance. 

Tour de Babel
Le chantier se prolonge - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

« L’objectif de ces États généraux est de stimuler, décloisonner, développer le marché éditorial en français et de permettre une plus grande circulation des œuvres et des auteurs de langue française auprès de tous les publics francophones », indique un courriel du Commissariat.

Alors que cette initiative, poussée par Emmanuel Macron, semble avoir fait plus de temps perdu et de déception, elle en appelle de nouveau aux bonnes volontés. En effet, une plateforme collaborative a été mise en ligne, avec deux objectifs : 

o   Apporter à l’ensemble des acteurs du livre en langue française dans le monde toutes les informations utiles sur ce projet ambitieux des États généraux du livre en langue française ; 
o   Rendre ce projet le plus collaboratif possible dans cette phase de préparation en permettant à tous les acteurs du livre en langue française d’apporter leur contribution aux propositions qui seront formulées lors des États généraux. 

Et pour que la représentativité soit complète, il importe donc que l’on apporte sa participation – que ce soit à titre personnel ou au nom de l’organisation que l’on représente. 

Cette plateforme offre un système d’inscription – dont on ignore à qui iront les données ainsi collectées. Cependant, l’outil servira à élaborer une « cartographie d’acteurs du livre en langue française dans le monde pour faciliter la mise en réseau ». 
 
De même, au sortir de plusieurs rencontres et ateliers qui ont pu se tenir à Casablanca, Bamako, Tunis, Paris, Genève, Abidjan, des contributions ont germé. Le site permet de les consulter pour voter ou argumenter. Maintenant, il reste à définir l'intérêt global de cette opération, sachant que des opérateurs de la francophonie ont choisi de ne plus y prendre parts.

Peut-être prendre en guise de mètre étalon le nombre de contributions sur l’outil, qui collecte depuis juillet les réactions et jusqu’en janvier prochain. Au rythme actuel, la synthèse de participations apportées ne nécessitera pas plus de quelques heures…


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.