États-Unis : 27 % des adultes n'ont pas lu de livre l'année dernière

Antoine Oury - 24.10.2019

Edition - International - États-Unis lecture - lecture adultes - taux lecture monde


Plus d'un quart des adultes américains — âgés de 18 ans et plus, donc — n'a pas lu un livre sur les douze derniers mois, à en croire les résultats d'un sondage téléphonique mené par l'institut Pew Research. Sans surprise, la durée des études ou encore le niveau des revenus entrent en compte dans l'entretien d'une proximité ou non avec le livre et la lecture.

The President is Missing, Bill Clinton et James Patterson + Donald Trump - London Book Fair 2018
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Si l'on évoque souvent — et parfois à tort — le désamour de la lecture chez les plus jeunes, les adultes ne sont pas en reste. Le désintérêt des uns pourrait d'ailleurs bien encourager celui des plus petits... Aux États-Unis, l'institut de recherche Pew Research partage des résultats plutôt préoccupants : ainsi, 27 % des adultes américains ont déclaré ne pas avoir lu de livres ces 12 derniers mois, selon un sondage mené par téléphone en début d'année 2019.

Les résultats affinés permettent de caractériser les répondants au sondage, et donc de déterminer quelques pistes pour expliquer cet abandon de la lecture à l'âge adulte. On remarque d'abord que cette tendance est plus marquée chez les hommes (32 %) que chez les femmes (22 %), mais aussi qu'elle concerne en majorité les plus de 50 ans (31 %, contre 22 % chez les 18-49 ans).

On peut ensuite noter un mouvement malheureusement bien connu : moins les revenus sont élevés, et moins les études ont été longues, et plus l'éloignement du livre se fait sentir. L'habitude se perd dès la fin des études, et semble difficile à recouvrer ensuite.

Du côté des données ethniques, qui sont particulièrement observées aux États-Unis, sans complexe, le rapport relève que les personnes hispaniques sont les plus éloignées de la lecture (40 %), devant les Afro-Américains (33 %) et les Blancs (22 %). Sachant que les origines et l'appartenance ethnique ont leur importance quant aux conditions économiques, la jonction est facile à établir...
 
Coïncidence qui n'est pas vraiment troublante, les profils des publics qui n'ont pas lu un livre sur les 12 derniers mois correspondent à ceux qui ne se rendent pas fréquemment dans les bibliothèques, voire jamais...

Seule donnée un peu réjouissante dans les résultats du sondage, on découvre que le taux de non-lecteurs n'a pas varié depuis 2015, et donc qu'il n'a pas augmenté... Mais le décrochage est sensible, en quelques années : en 2011, on ne comptait que 19 % d'adultes non lecteurs aux États-Unis...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.