La chaîne de librairies Books-A-Million rachetée par son actionnaire principal

Antoine Oury - 16.07.2015

Edition - Librairies - librairie - Books-A-Million - États-Unis


La chaîne de librairies américaine Books-A-Million a été rachetée, pratiquement dans son intégralité, par la famille du président du conseil d'administration de la société. La famille de Clyde B. Anderson avait proposé, en janvier dernier, de racheter des actions pour 2,75 $ l'unité, mais les enchères sont montées jusqu'à 3,25 $ l'unité. Finalement, la facture se chiffre à 21 millions $.

 

Books A Million - Baltimore

(J Brew, CC BY-SA 2.0)

 

 

En janvier, au moment de la première offre, la famille Anderson contrôlait directement ou indirectement 58 % des parts de la société, et ce chiffre n'aurait pas bougé jusqu'à aujourd'hui. Néanmoins, les Anderson deviendraient, suite à ce rachat, détenteurs de 95 % des actions, contre 5 % appartenant à Dimensional Fund Advisors, avec 856.000 actions.

 

Si la chaîne de librairies a survécu à la disparition de Borders en 2011, elle reste bien plus fragile que Barnes & Noble, par exemple : son dernier trimestre fiscal fait état d'une baisse des ventes de 0,9 %, pour les quelque 255 magasins encore en activité.

 

Si Clyde Anderson se félicite de cette transaction, « bénéfique pour tout le monde, en premier lieu les actionnaires », certains s'attendent à des contestations, étant donné le prix d'achat peu élevé.

 

(via Wall Street Journal, 24/7 Wall St)