États-Unis : le ministère de la Justice s'oppose à la parution du livre de John Bolton

Antoine Oury - 18.06.2020

Edition - Justice - John Bolton doj - ministere justice etats unis - parution livre trump


Attendu dans les librairies américaines le 23 juin prochain, The Room Where It Happened, livre de John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale, préoccupe Donald Trump et le ministère de la Justice (DoJ). Ce dernier demande à une cour du District de Columbia une ordonnance afin d'interdire la publication du livre : il contiendrait des informations classées secrètes...

John Bolton


Le ministère de la Justice américain a finalement opté pour l'action en justice : dans un document daté du 17 juin 2020, déposé auprès d'une cour du District de Columbia, il réclame une audition ce vendredi 19 juin. Il s'agit d'obtenir une ordonnance interdisant la publication du livre de John Bolton, The Room Where It Happened (Simon & Schuster).

Le livre de l'ancien conseiller à la sécurité nationale doit sortir le 23 juin prochain, et plusieurs extraits ont déjà été diffusés dans la presse américaine. Sans surprise, Bolton y critique vertement Donald Trump, révélant notamment que ce dernier aurait demandé de l'aide à Xi Jinping pour assurer sa réélection à la tête des États-Unis. 

Une plainte avait déjà été portée par le ministère de la Justice contre John Bolton, ce mardi 16 juin. Il accusait ce dernier de ne pas avoir intégré les corrections nécessaires à son livre et d'y avoir laissé des informations classifiées. En somme, le même motif invoqué à présent pour faire interdire la commercialisation de l'ouvrage.
 

Une tentative de censure ?


« La demande du gouvernement est une réaction frivole, futile et guidée par des motivations politiciennes », a indiqué la maison d'édition Simon & Schuster. « Des centaines de milliers d'exemplaires du livre ont déjà été distribués dans le pays et dans le monde. L'ordonnance réclamée par le gouvernement ne servirait à rien. »

Dans la demande déposée, le ministère de la Justice assure ne pas chercher à « censurer un aspect légitime du manuscrit », mais uniquement « une ordonnance pour obliger [Bolton] à suivre un processus de prépublication complet ». Charles Cooper, avocat de John Bolton, avait pris les devants quelques jours auparavant, en expliquant que la parution avait été précédée d'« un examen approfondi de près quatre mois [et] après des semaines de silence radio de la Maison-Blanche ».

Le juge sollicité par le ministère de la Justice est Royce C. Lamberth, qui avait, en 2011, ordonné la publication du compte-rendu de l'audition de Richard Nixon, à propos de l'affaire du Watergate. Autrement dit, l'homme de loi ne serait pas un fervent opposant à la liberté de publication, ce qui laisse penser que l'interdiction ne devrait pas aboutir.
 
La tentative de censure du livre de John Bolton rejoindrait alors les autres essais de la présidence de Donald Trump : le président, ses avocats et son gouvernement ont en effet tenté de censurer plusieurs livres par le passé, dont Le Feu et la Fureur de Michael Wolff (traduit en France par Valérie Le Plouhinec, Nikki Copper, Isabelle Chelley et Michel Faure, chez Robert Laffont) et Unhinged : An Insider’s Account of the Trump White House, d'Omarosa Manigault-Newman.

Le président américain s'est exprimé, sur Fox News, à propos du livre de Bolton : d'après lui, son ancien conseiller est « en infraction ». « Il s'agit d'informations hautement confidentielles et il n'a pas reçu l'autorisation de les communiquer. »

via Deadline, Publishers' Weekly


Photographie : John Bolton, en 2015 (Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.