Etats-Unis : les cash-mobs au service des librairies

Clément Solym - 13.04.2012

Edition - International - Cash Mob - Etats-Unis - Librairie


Les « Cash Mob », littéralement « manifestation d'argent » ou « foule argentée », sont ces mobilisations d'habitants de quartiers, qui se réunissent pour dépenser en masse dans un commerce lambda et le renflouer.

 

A Jacksonville, en Floride, les habitants se sont cette fois réunis pour aider la librairie du coin. La majorité des participants ne s'étaient jamais rencontrés, n'avaient jamais échangé, mais le but de leur rassemblement était commun : dépenser de l'argent.

 

L'objectif est simple : par l'intermédiaire des réseaux sociaux, ces locaux décident de se mobiliser pour sauver ensemble les petites boutiques de quartier. Et cette fois, c'est la librairie Chamblin Uptown Books qui en a profité, voyant débarqué d'un seul coup une trentaine de personnes, chacune armée d'un billet de 20 $ pour effectuer un achat.

 

 

 

Mike Fields, l'organisateur de la « Cash Mob », affirme le besoin de « soutenir les petits commerces [...] pour sortir de la récession ». Et d'ajouter : « Avec tous les centres commerciaux de banlieue, les enfants ne viennent plus [dans les petits commerces] en centre ville, à moins de les y sensibiliser ». 

 

Avec plus de 800 000 livres en stock, Ron Chamblin, le libraire, aura su répondre aux attentes de cette clientèle inopinée, qui aura permis de donner un « coup de fouet à ses affaires ». 

 

Mercredi, à Newark, dans le New Jersey, une opération similaire a permis de rapporter plus de 300 $ en ventes à une librairie, avec une moyenne de 15 $ par acheteur.

 

Des « Cash Mobs » ont déjà été organisées dans plus de 200 villes des Etats-Unis.