États-Unis : les personnages LGBTQIA+, cibles de la censure des livres

Antoine Oury - 21.04.2020

Edition - Société - livres LGBTQIA+ - etats unis livres censure - censure LGBT


Aux États-Unis, les personnages et les thèmes qui sortent de la norme hétérosexuelle font l'objet d'attaques et de tentatives de censure, signale l'association des bibliothèques américaines (ALA, American Library Association). En 2019, l'organisation a relevé 377 tentatives ou cas de censure, qui ont visé quelque 566 titres, dont une majorité d'ouvrages mettant en scène des personnages LGBTQIA+ (lesbiennes, gays, bis, trans, queers, intersexes, asexuels).
 
LGBTQIA Pride - Rennes - 2017
LGBTQIA Pride - Rennes - 2017 (CC-BY Missbutterfly, CC BY-SA 2.0)


Chaque année, l'association des bibliothèques américaines collecte et met en forme les données des quatre coins du pays, pour dresser le paysage de la haine et de la censure. Que ce soit dans les écoles ou au sein des bibliothèques publiques, une certaine intolérance s'exerce vis-à-vis de certains titres, visés par des usagers, des politiques ou des professionnels de la lecture publique parce qu'ils mettent en avant des idées non conformes à une certaine norme, différentes, tout simplement.

La Banned Books Week, organisée annuellement, permet de court-circuiter les tentatives de censure en faisant la promotion des ouvrages les plus régulièrement visés par les bigots, les racistes ou les homophobes. L'ALA dresse ainsi un top 10 des titres les plus censurés aux États-Unis, où 377 cas ont été signalés, dans des écoles, universités et bibliothèques publiques.

1. George d'Alex Gino, traduit par Francis Kerline pour l'école des loisirs
Censuré pour cause de personnage transgenre et de thématiques LGBTQIA+

2. Beyond Magenta: Transgender Teens Speak Out de Susan Kuklin,
Censuré pour cause d'allusions sexuelles et de thématiques LGBTQIA+

3. Last Week Tonight with John Oliver Presents A Day in the Life of Marlon Bundo de Jill Twiss, illustré par EG Keller, Une journée dans la vie de Marlon Bundo, publié par Ada (pas de traducteur annoncé)
Censuré pour cause de thématiques LGBTQIA+ et de prises de position politiques

4. Sex is a Funny Word de Cory Silverberg, illustré par Fiona Smyth, Sexe, ce drôle de mot,  traduit par Rachel Arsenault pour les éditions Dent-de-lion 
Censuré pour cause de thématiques LGBTQIA+ et pour ses illustrations

5. Prince & Knight de Daniel Haack, illustré par Stevie Lewis, Le prince et le chevalier, publié par Scholastic (pas de traducteur annoncé)
Censuré pour cause de thématiques LGBTQIA+ et pour l'évocation du mariage gay

6. I Am Jazz de Jessica Herthel et Jazz Jennings, illustré par Shelagh McNicholas
Censuré pour cause de thématiques LGBTQIA+ et pour son personnage transgenre

7. The Handmaid’s Tale de Margaret Atwood, La servante écarlate, traduit par Sylviane Rué pour Robert Laffont,
Censuré pour cause de connotations sexuelles

8. Drama de Raina Telgemeier, En scène!, publié par Akileos (épuisé) 
Censuré pour cause de thématiques LGBTQIA+ et de propos allant à l'encontre des valeurs familiales
 
9. La saga Harry Potter de J. K. Rowling, traduit par Jean-François Ménard pour Gallimard Jeunesse
Censurée pour cause de références à la magie et à la sorcellerie

10. And Tango Makes Three de Peter Parnell et Justin Richardson, illustré par Henry Cole, Et avec Tango, nous voilà trois!, traduit par Laurana Serres-Giardi pour Rue du Monde
Censuré pour cause de thématiques LGBTQIA+





Commentaires
ah! les conservateurs... zipper
En France, on peut largement être censuré si on ne dessine que des petits blancs, des parents « traditionnels », etc. Surtout en jeunesse.

Pour une fois, on a donc largement de l'avance sur les États-Unis.

Je ne sais pas s'il faut s'en réjouir ou pleurer.
Les censeurs à la censure!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.