Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

États-Unis : Les ventes en librairie ont baissé de 1,6 % en 2013

Antoine Oury - 17.02.2014

Edition - Librairies - ventes de livres - États-Unis - librairie


Depuis quelques années, et particulièrement après la faillite de la chaîne de librairies Borders, les libraires américains marchent sur des oeufs : les ventes baissent de manière constante, depuis au moins 5 ans. Le U.S. Census Bureau estime toutefois que la baisse annuelle, en 2013, est la plus faible sur la période, ce qui indiquerait un relatif regain commercial.

 

 

Seattle Bookstore 3

Une librairie de Seattle (Bill Ward, CC BY 2.0)

 

 

Les chiffres ne sont pas encore dans le vert, mais ils se rapprochent de l'équilibre : pour 2013, l'U.S. Census Bureau estime que les ventes ont baissé de 1,6 % sur l'année, avec un mois de décembre particulièrement décevant, avec - 0,5 % de ventes pour un mois très important pour les commerces ayant pignon sur rue.

 

Ainsi, le résultat du mois de décembre 2013 atteint 1,48 milliard $, contre 1,49 milliard $ l'année précédente. N'oublions pas que ces résultats sont fortement influencés par la publication, ou l'absence de publication en l'occurrence, de best-sellers. Les effets de mode comme Fifty Shades of Grey ou Hunger Games sont ainsi capables d'influencer considérablement les résultats d'une année, et de cruellement manquer à la suivante.

 

Ainsi, la baisse annuelle estimée par l'U.S. Census Bureau est la plus faible enregistrée depuis 5 ans : en 2012, les ventes en librairie avaient chuté de 3,3 %, quand 2011 marquait la plus importante baisse, à hauteur de 10,2 %. Entre 2009 et 2013, les ventes en librairies auront tout de même subi une chute de 17,2 %, en valeur.

 

(via Publisher's Weekly)