Etats-Unis : plus de contenus numériques en bibliothèques

Clément Solym - 19.04.2012

Edition - Bibliothèques - Ebooks - Bibliothèques - Etats-Unis


Parce que l'agence administrative chargée du développement des bibliothèques aux États-Unis (Chief Officer of State Library Agencies, ou COSLA) estime que dans quelques années, les usagers préféreront emprunter des ebooks, elle a décidé de prendre des mesures pour que cela soit possible dans toutes les bibliothèques publiques, de petite ou grande envergures, d'ici 2015.

 

Un rapport des COSLA montre que dans certains états, 80 % (parfois plus) des établissements n'ont pas de catalogue d'ebooks à disposition des usagers. Selon PaidContent, deux tiers de la totalité des bibliothèques américaines proposeraient des ebooks actuellement.

 

Digital Shift publie une liste de conseils à l'égard des bibliothécaires pour acquérir des ebooks ou enrichir un catalogue déjà existant.

 

 

Évaluer les besoins

 

Il est important, avant toute chose, de chercher à connaître quels sont les besoins véritables de la communauté dans laquelle la bibliothèque est implantée. Digital Shift rapporte ainsi le cas d'une bibliothèque de l'Illinois qui avait décidé de consacrer 25 % de son budget pour 2012 aux ebooks. Une association s'est immédiatement soulevée contre cette décision.

 

Avant tout, permettre aux usagers d'emprunter des ebooks leur permet de se procurer et rendre des ouvrages sans se déplacer, et permet d'éviter les amendes. Il est à noter que le taux d'adoption d'appareils conçus pour lire des ebooks (entre autres) n'a cessé de grimper au cours des derniers mois. Mais les bibliothèques doivent pouvoir assumer les prix parfois décourageants que leur imposent certains éditeurs (voir notre actualitté). 

 

Choisir le bon distributeur

 

La bibliothèque devra ensuite choisir le bon intermédiaire entre elle et les éditeurs. Le site cite ainsi Baker & Taylor, Overdrive qui propose, Freading et 3M Cloud Library. Ces distributeurs fourniront aux bibliothèques des ebooks généralement au format EPUB ou PDF, compatibles avec la quasi-totalité des supports. Overdrive, rappelle Digital Shift, offre aussi une compatibilité avec les Kindle.

 

Offrir une assistance

 

Le processus de téléchargement, notamment le premier, peut s'avérer un peu décourageant pour les usagers.  C'est pourquoi il est important que les bibliothèques communiquent sur les procédures, en attendant de les simplifier, étant donné que les téléchargements suivants rencontrent souvent moins de problèmes. Pour plus de fluidité et d'assistance, les agents des bibliothèques doivent être formés, note le magazine, et avant tout faire eux-mêmes l'expérience de l'emprunt.

 

Les bibliothèques voient leur offre numérique devenir de plus en plus importante. Mais le succès de ces avancées ne pourra pas être simplement garanti par la généralisation de l'usage de lecteurs ebooks ou de tablettes (voir notre actualitté).