États-Unis : un fonds de 2 milliards $ pour soutenir les bibliothèques

Antoine Oury - 03.07.2020

Edition - Bibliothèques - bibliotheques etats unis - etats unis IMLS - bibliotheques aides


Les bibliothécaires américains trépignent : Jack Reed, sénateur démocrate de Rhode Island, et Andy Levin, représentant démocrate du Michigan, ont proposé au Congrès le Library Stabilization Fund Act. Ce dernier, doté de 2 milliards $, viendrait soutenir et renforcer les finances des bibliothèques desservant des communautés particulièrement défavorisées.

Capitol Dome at Sunset


L'American Library Association (ALA), qui représente les professionnels des bibliothèques aux États-Unis, ne peut que se réjouir de la proposition de loi proposée aux deux chambres du Congrès. Le Library Stabilization Fund Act instituerait en effet un fonds de 2 milliards $, géré par l'Institute of Museum and Library Services (IMLS), dont le rôle serait de venir en aide aux finances des établissements, en particulier ceux qui desservent des populations en difficulté.

Alors que la crise sanitaire de la Covid-19 reste bien présente sur le territoire américain, de nombreuses bibliothèques font face à de sévères difficultés budgétaires, au moment où les municipalités et États voient leurs capacités financières réduites. 

« La Covid-19 a causé d'importantes pertes financières pour les bibliothèques américaines, menant à des ruptures de services, à des périodes de congés contraintes et à des licenciements. Le Library Stabilization Fund Act serait la réponse fédérale toute désignée pour garantir le maintien en activité des bibliothèques du pays », a souligné Julius C. Jefferson, Jr, président de l'ALA.

Les principaux objectifs du fonds seraient le maintien des emplois, l'équipement des établissements en dispositifs sanitaires, le maintien du réseau informatique et des services à distance et le renforcement des ressources physiques et, surtout, numériques.

Déjà dotée à hauteur de 252 millions $, l'IMLS sortirait renforcée dans ses missions, si la proposition démocrate parvient à convaincre le Sénat et la Chambre des Représentants. Au grand dam du président américain, qui tente, depuis son élection, de supprimer ce service fédéral au prétexte d'économiser sur le budget de l'État. Le budget proposé pour l'année 2021 ne faisait pas exception : 23 millions $ étaient destinés à fermer l'IMLS.

Pour rappel, cette agence indépendante du gouvernement fédéral soutient des établissements culturels et patrimoniaux, notamment la Bibliothèque du Congrès, les équipements dédiés à la lecture dans les prisons, ou encore les bibliothèques des différentes ambassades.
 
Plusieurs associations, organisations et autres ONG ont apporté leur soutien public à la proposition de Jack Reed et Andy Levin. « Les États-Unis ne peuvent pas se permettre de démanteler une infrastructure de 117.000 établissements, capable d'offrir de l'aide et des ressources », souligne encore Julius C. Jefferson, Jr.

Photographie : le Capitole, siège du Congrès américain (John Brighenti, CC BY 2.0)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.