États-Unis : un prix pour les bibliothèques

Clément Solym - 26.08.2010

Edition - Société - crise - lecture - survie


Alors que la crise de la lecture est bel et bien présente, le concours permet un réel financement pour l'expansion – la survie ? - des bibliothèques. Le prix décerné, grâce au sponsor H.W Wilson Company, est tout de même de 5000 $. Sans oublier qu'il y a plusieurs lauréats.

En fait, toute sorte de projet aidant les bibliothèques peut concourir : la promotion d'un projet de lecture estivale, une célébration de centenaire d'un an, une campagne de récolte de fonds pour créer une bibliothèque universitaire...les exemples sont foules.

L'association LLAMA, Library Leadership and Management Association , qui organise le concours (et dont le but respectable est d'encourager et de « nourrir » les usagers de bibliothèques), est clair à ce sujet : « Nous encourageons toutes les bibliothèques, quel que soit leur budget ou taille, à réfléchir à une possible candidature au concours ».


Les candidatures pour le 64e prix sont acceptées depuis le 24 août, et ce, jusqu'au 4 décembre. Selon Kim Terry, présidente du conseil John Dana, « les projets qui l'emportent sont ceux qui contiennent un plan novateur, qui communique les nombreux services offerts par les librairies, dans le but de combler les attentes toujours plus fortes des usagers ». 

Un peu d'histoire...

John Cotton Dana ( 1856-1929) fut un bibliothécaire Américain influent. L'un des premiers présidents de l' association des bibliothèques américaines ( American Library Association ). Il avait pour objectif de rendre la bibliothèque pertinente dans la vie de tous les jours des citoyens. Et de promouvoir les bénéfices de la lecture. Un héritage auquel se raccrocher semble indispensable aujourd'hui.