Être ce que l'on lit, ou l'existence précède l'essence (de l'encre)

Clément Solym - 29.04.2014

Edition - Société - infographie - lecture - écriture


En explorant les listes de lecture d'un certain nombre de personnalités du livre, et la manière dont ces lectures ont eu une influence sur leurs écrits, Bid4Papers a réalisé une infographie intéressante. Elle illustre les liens entre la lecture et l'écriture. Chose amusante, puisque de grands noms sont présents, comme Goerge R.R. Martin, Oprah Winfrey, mais également Bono, John Lennon, ou Vladimir Poutine, Marilyn Mansion ou Bill Clinton.

 

« Il est difficile, et la plupart du temps, impossible d'écrire quelque chose de vraiment bon si vous n'avez pas expérimenté quelque chose de bon déjà écrit », précise le site. Tous les profils présentés, et les lectures qui y sont associées sont réels, assure le site : écrivains célèbres, chanteurs, politiciens, et mêmes personnages de séries se retrouvent présentés. 

 

Ainsi, Madonna a apprécié, entre autres, Jack Kerouac, ou L'Alchimiste de Coelho. Poutine, lui, a savouré Père et fils de Tourgueniev. Einstein aimait aussi les Russes, et notamment Tolstoï, mais également Cervantès. Quant à Anthony Hopkins, on recense Hemingway, Scott Fitzgerald ou encore Graham Greene dans ses lectures. Amusant, et à découvrir.