Être le demi-frère de Johnny Depp aide à trouver un éditeur ?

Clément Solym - 10.05.2008

Edition - Société - Jhonny - Depp - demi


Le livre se déroule dans le milieu clos des célébrités d'Hollywood : un privé enquête sur des morts douteuses et des menaces lancées par un fan un brin obsessionnel... Logiquement, le livre de Daniel P. Depp n'a rien de sensationnel, voire possède un goût de déjà-vu.

Sauf qu'il est particulièrement bien renseigné et que les éditeurs se mènent une guerre terrible pour se le procurer. Simon & Schuste a mis le paquet pour distribuer Loser's Town en Angleterre - détails de l'opération secrets -, et pour le reste du monde la vente des droits est suspendue, tant l'offre est élevée...

Selon son agent, Daniel « a été producteur avec Johnny Depp, et jouit ainsi d'une grande authenticité dans ses livres, donnant au lecteur une vue d'Hollywood depuis l'intérieur ». Pour les journalistes qui se le sont procuré, c'est avant tout un bouquin « mi-littéraire, mi-commercial ». Mais l'agent n'en démord pas, « c'est l'occasion pour Daniel de se faire un nom en qualité d'écrivain et non plus en tant que frère de Johnny ».

Quelle ingratitude quand on se rend compte que tout ce tafouin n'a lieu qu'à cause de leur parenté.