Etre libraire, c'est déballer des cartons

Victor De Sepausy - 26.08.2014

Edition - librairie - boîte - livres


A la tête de la librairie la Boîte à Livres, située à Tours, Joël Hafkin a ouvert ses portes à nos confrères de Télérama pour mieux montrer ce qu'est le métier de libraire au quotidien. Si les jeunes issus des formations universitaires pensent parfois qu'il suffit d'aimer lire pour faire un bon libraire, ce serait loin d'être l'unique compétence attendue, pour Joël Hafkin.

 

Déballer des cartons fait aussi partie des missions d'un libraire  et avoir un sens aigu de l'organisation aide considérablement à la réussite d'un établissement.

 

Disposant de 900 mètres carrés sur trois étages, la librairie de Joël Hafkin emploie trente-quatre personnes. Et si certains aménagent les devantures de l'établissement régulièrement, d'autres s'activent à l'arrière pour ouvrir les cartons et réceptionner les commandes.

 

Et il en faut des bras quand une tonne de livres arrive chaque jour. Oui, parce qu'il ne faut pas l'oublier tout de même, travailler dans les livres suppose de faire usage de ses muscles puisque c'est un produit culturel qui fait son poids tout de même ! Et quand on ajoute aux arrivées, l'effort qu'il faut faire pour les retours des invendus, on se rend compte de la montagne de livres qu'il faut bouger de jour en jour.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.