Europe créative : soutenir les secteurs artistiques et créatifs

Nicolas Gary - 23.11.2013

Edition - Economie - Europe créative - financement de la culture


À compter du mois de janvier 2014, entrera en vigueur le projet Europe créative, un soutien financier doté d'une enveloppe de 1,46 milliard € pour assurer la promotion de la « diversité linguistique et culturelle de l'Europe, à aider les secteurs artistiques et créatifs à s'adapter à l'ère numérique et à la mondialisation, ainsi qu'à élargir les perspectives, les marchés et les publics à l'échelle internationale ». 

 

 

European Bull

rockcohen, CC BY SA 2.0

 

 

Le programme doit encore être adopté définitivement par le Conseil de l'Europe, réunissant les 28 États membres, au cours des semaines à venir. Mais d'ores et déjà, il promet de dynamiser, avec une hausse de son budget de 9 %, les secteurs culturels et ceux de la création. Sa présentation reste alléchante : 

Il subventionnera au moins 250 000 artistes et professionnels de la culture, 2 000 cinémas, 800 films et 4 500 traductions de livres. Il instituera également un nouveau mécanisme de garantie financière à concurrence de 750 millions € qui permettra aux petites entreprises culturelles et créatives d'avoir accès à des prêts bancaires.

 

Europe créative aidera les artistes et les professionnels à faire connaître leurs œuvres au-delà des frontières en finançant les initiatives suivantes : 

  • 250 000 artistes bénéficieront d'une aide pour collaborer par-delà les frontières;
  • plus de 800 films européens seront projetés dans des centaines de cinémas et festivals dans toute l'Europe, grâce à un soutien à la réalisation, la promotion et la distribution;
  • quelque 2000 cinémas, à condition qu'ils diffusent au moins 50 % de films européens
  • 4 500 livres et œuvres littéraires seront traduits, permettant à leurs auteurs de percer sur de nouveaux marchés et d'être lus par un plus large public;
  • des milliers d'organisations et de professionnels des arts pourront acquérir de nouvelles compétences afin de renforcer leur capacité à travailler au niveau international;
  • les PME des secteurs artistiques et créatifs auront accès à des prêts bancaires garantis à hauteur de 750 millions d'euros.

 

L'enjeu est bien économique, autant que culturel, au travers de ce programme. Selon la Commission européenne :  

Les secteurs artistiques et créatifs jouent un rôle important dans l'économie européenne: ils représentent environ 4,5 % du PIB de l'UE et emploient plus de 8 millions de personnes. Les investissements consentis dans ces secteurs contribueront à créer des emplois et à stimuler la croissance. De nombreuses PME pourront accéder plus facilement aux financements, acquérir de nouvelles compétences pour s'adapter à l'ère numérique et renforcer leur capacité à travailler dans toute l'Europe.

 

Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne à l'éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, explique : « Cet investissement est une excellente nouvelle pour l'industrie européenne du cinéma, pour la culture, les arts et le public. Il permettra à nos secteurs culturels dynamiques de créer de nouveaux emplois et de contribuer davantage à l'économie de l'UE. Grâce à lui, des milliers d'artistes talentueux pourront atteindre de nouveaux publics en Europe et au-delà, tout en favorisant la diversité culturelle et linguistique. Le mécanisme de garantie qu'il comporte, outre le fait qu'il implique un volume de subventions remarquable, dopera l'accès au financement pour des centaines de petites entreprises. »