Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Europe : le droit d‘auteur comme garant de la création

Cécile Mazin - 18.11.2013

Edition - International - auteurs européenns - déclaration - Bâle


Réunies dans la  ville de Bâle, troisième de Suisse, de par sa taille, plusieurs associations européennes d'auteurs se retrouvaient dans le cadre du congrès du Fairlag. L'Alliance d'action pour des éditeurs équitables est une campagne qui accueille à la Maison de la littérature des associations d'écrivains d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse. 

 

 

 Bâle

Hôtel de Ville de Bâle (Kazunori Matsuo, CC BY 2.0)

 

 

Ce sont 63 associations d'auteurs et autres institutions littéraires qui sont regroupées. Les associations fondatrices de Fairlag et leurs partenaires français organisent leur premier colloque international à Bâle le 14 novembre 2013. Les futurs modèles éditoriaux et les besoins des autrices et auteurs figurent au centre du programme.

Car les écrivaines et écrivains sont au début de la chaîne de production. Sans leurs textes, il n'y aurait pas non plus de publications. Mais les pressions ne cessent d'augmenter afin qu'ils travaillent si possible gratuitement, allant même parfois jusqu'à les faire payer pour leurs propres publications. C'est pourquoi il faut imaginer de nouvelles idées et de nouvelles structures pour répondre à la digitalisation sans que les auteurs en payent les frais.

 

« Les associations d'auteurs de France, d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse se sont réunies dans le cadre du 1er congrès du Fairlag le 15 novembre 2013 à Bâle. Elles ont défini des positions communes sur les sujets suivants et ont décidé de travailler ensemble à leur concrétisation », explique un communiqué diffusé par la Société des Gens de Lettres. 

 

La déclaration d'intention tient en quelques grandes lignes : 

  • L‘affirmation du droit d‘auteur comme garant de la création 
  • Une rémunération juste et équitable pour les auteurs 
  • Une mise en garde contre les dangers de la gratuité sur internet 
  • L'élaboration d'un contrat-type d'édition à l'ère numérique 
  • Des relations équilibrées entre auteur et éditeur 
  • La généralisation du droit de prêt et du droit de reprographie 
  • Un taux réduit de TVA sur les livres imprimés et numériques 
  • Le maintien de l'exception culturelle dans le cadre du traité de libre-échange entre UE et États-Unis

 

Parmi les signataires, onretrouve les Autrices et auteurs de Suisse, le Conseil permanent des écrivains, l'Association fédérale des jeunes autrices et auteurs, la Communauté d'intérêts d'auteurs d'Autriche, l'Association des écrivains allemands. « Elles invitent les associations d'autres pays qui partagent ces positions à les rejoindre. »