Europe : les marchés du livre ont retrouvé un peu de dynamisme

Antoine Oury - 14.10.2020

Edition - Economie - marches livres - europe ventes livres - foire livre francfort


FBM20 — À l'occasion de la Foire du Livre de Francfort, l'institut d'études et de recherche GfK a réalisé une étude compilant les chiffres de différents marchés du livre européens. La conclusion est plutôt encourageante : malgré les phases de confinement et autres mesures sanitaires, les ventes de livres ont plutôt bien repris, ce qui permet d'atténuer la baisse globale, sur l'année.

Librairie Guillaume - Caen


L'année 2020 sera-t-elle si catastrophique pour le monde du livre ? Si elle ne fournit pas vraiment de détails quant aux points de vente pris en compte, une enquête de l'institut GfK, dévoilé à l'occasion de la Foire du Livre de Francfort, met en avant quelques chiffres et observations. Plusieurs pays européens ont été pris en compte, dont l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne ou encore la France, ainsi que le Brésil.

La première observation, évidente, porte sur la brutale chute des ventes de livres pendant les semaines de confinement : - 66,8 % en France par rapport à la même période de 2019, - 57,6 % au Portugal, - 49 % en Espagne, - 42,2 % en Italie et... - 0,7 % seulement aux Pays-Bas, où le confinement, dans la première moitié de l'année, a été moins rigoureux que dans d'autres pays européens.

Depuis les réouvertures des librairies et la levée des mesures de confinement, les ventes de livres sont reparties à la hausse dans la plupart des pays étudiés, à l'image de la situation observée en France. Depuis la réouverture des points de vente de livres, les chiffres sont en hausse de 10 % par rapport à la même période de 2019.

En Flandres, les ventes sont reparties à la hausse, là aussi, de 14,6 %, depuis la réouverture des magasins. + 9,7 % aux Pays-Bas, + 8,6 % en Italie, + 4,5 % en Espagne : manque de lecture ou solidarité avec les libraires, les lecteurs ont en tout cas acheté plus d'ouvrages que l'année précédente, sur la période prise en compte.

Seuls le Portugal et la Wallonie n'ont pas vu le marché du livre rebondir sur les derniers mois, avec respectivement - 15,8 % et - 1 % de ventes.
 
Dans plusieurs pays, cette dynamique a permis de rattraper le manque à gagner, ou du moins de l'atténuer, notamment en Espagne et en Italie. Les Pays-Bas et la Flandre s'en sortent encore mieux, puisque le résultat de 2020 est même supérieur à celui de 2019.

GfK signale que le livre le plus populaire en Europe est pour l'instant L’Énigme de la chambre 622, de Joël Dicker, publié par les éditions De Fallois, premier des ventes en Espagne et France, deuxième en Italie et Wallonie et troisième au Portugal. Il est suivi, pêle-même, par Lucinda Riley, Stephenie Meyer ou encore Elena Ferrante.


via Boersenblatt

Photographie : vitrine de la Librairie Guillaume, à Caen (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Commentaires
Donc au final, tout va bien pour les vendeurs. Les seuls cocus restent les auteurs.

Finalement, le monde de demain n'a pas changé grand-chose au maillon faible de la chaîne.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.