Europe ou chaos ? Des écrivains appellent à l'union politique

Julien Helmlinger - 25.01.2013

Edition - International - Europe ou chaos - Bernard-Henry Levy - Politique


À l'occasion d'un manifeste publié dans plusieurs quotidiens européens, de grandes voix de la littérature ont livré leur plaidoyer en faveur de l'union politique, pour éviter l'éclatement de l'Europe. Intitulé : Europe ou chaos ? Reconstruire l'Europe ou mourir, le manifeste est une initiative de Bernard-Henry Levy, et rassemble entre autres les signatures de Vassilis Alexakis, Antonio Lobo Antunes, Claudio Magris, Salman Rushdie ou encore Fernando Savater. 

 

 

 

 

Comme le rapporte aujourd'hui l'AFP, le manifeste a notamment été publié dans Le Monde de samedi dernier, et devrait également être relayé par le Frankfurter Allgemeine Zeitung, El Pais, le Corriere della Sera...

 

Et cette association de plumes, prônant un certain fédéralisme européen, a exprimé : « L'Europe n'est pas en crise, elle est en train de mourir. Pas l'Europe comme territoire, naturellement. L'Europe comme idée. L'Europe comme rêve et comme projet. »

 

« Ou bien l'Europe fait un pas de plus, mais décisif, dans la voie de l'intégration politique, ou bien elle sort de l'Histoire et sombre dans le chaos. Nous n'avons plus le choix : c'est l'union politique ou la mort. »

 

La chaîne de télévision culturelle franco-allemande, Arte, organise lundi prochain un grand débat public au Théâtre du Rond-Point, à Paris. Avec les interventions de nombreux écrivains, comme Umberto Eco, Juan Luis Cebrián, Hans Christoph Buch, György Konrád, Julia Kristeva, Bernard-Henri Levy ou Peter Schneider.

 

Arte a mis à disposition un dossier spécial sur arte.tv/europepolitique. Et dans un communiqué, la chaîne a annoncé : « A l'heure où l'idéal européen est en crise et la construction de l'Europe politique marque le pas, à l'heure où partout en Europe reviennent les crispations identitaires et nationales, Arte a souhaité faire entendre de grandes voix européennes en rassemblant ces écrivains, qui par leur travail et leur existence même, font l'Europe. »