Europe : pour la Foire de Francfort, une réunion des ministres de la Culture

Antoine Oury - 04.10.2017

Edition - International - ministres Culture Europe - Foire de Francfort Europe - culture Europe


Le ministère de la Culture et son équivalent allemand se félicitent de l'organisation d'une réunion des ministres de la Culture européens à l'occasion de la Foire de Francfort. Ce sommet de la culture, le 11 octobre prochain, viendra prolonger les réflexions d'Emmanuel Macron évoquées lors de son discours sur la refondation de l'Europe, dans lequel il avait évoqué la culture comme un des moyens d'y parvenir.


European Commission
(Sébastien Bertrand, CC BY 2.0)
 

La France est l'invitée d'honneur de la Foire de Francfort, organisée du 10 au 15 octobre prochain, mais l'événement ne sera pas uniquement franco-allemand. La ministre de la Culture Françoise Nyssen, à l'occasion d'une réception en l'honneur des auteurs invités le 20 septembre dernier, avait déjà indiqué que la manifestation livresque serait l'occasion « de refonder l'Europe par la culture ».

 

« En marge de la Foire de Francfort, j'ai décidé avec l'appui de mon homologue allemande Monika Grütters d'organiser une rencontre de ministres européens de la Culture pour poser les jalons d'une Europe refondée par la Culture [...] et construire des positions communes », expliquait alors la ministre Françoise Nyssen.

 

Parmi les sujets qui seront abordés, la création d'un « Erasmus de la culture » destiné aux créateurs et aux professionnels de la culture. L'idée serait, selon les propos d'Emmanuel Macron lors de son discours sur l'Europe à la Sorbonne, de faciliter la circulation des idées et des cultures en favorisant la mobilité professionnelle, aussi bien pour les créateurs et artistes, à travers des résidences, que pour les employés du secteur.

A priori, Italie, Espagne, Allemagne et France sont d'ores et déjà prêtes à mettre en place ce réseau.

 

Emmanuel Macron : “Nous devons défendre les droits d'auteur”


« C'est la dignité de l'Europe, c'est sa capacité même à exister et à ne pas se dissoudre dans un continent de semblables qui fait que pour réussir cette transition, nous devons défendre la juste rémunération de l'ensemble des auteurs et de toutes les formes de création dans le numérique » avait par ailleurs martelé le président de la République dans son discours du 26 septembre dernier. Alors même qu'en France, les auteurs de l'écrit s'inquiètent de la réforme des cotisations sociales qu'il met en place...

 

Françoise Nyssen avait tenu les mêmes propos quelques jours auparavant, et les questions de la réforme du droit d'auteur, du partage de la valeur et de la taxation des plateformes numériques seront abordées au cours de la réunion des ministres européens.

Avec, du côté de la France, peu de nuances à attendre : Françoise Nyssen soutient pour le moment une vision de la réforme conforme à celle de l'édition française, peu favorable aux exceptions, tandis que les professionnels des bibliothèques, des archives et de la recherche, eux, s'inquiètent d'une réforme dangereuse pour leurs métiers et certaines libertés publiques.

 

Enfin, indiquent les ministères français et allemands, la réunion permettra d'évoquer le soutien et l’accès au livre, à la lecture et à la traduction au niveau européen, incarnés pour le moment par le programme Europe Créative.

 

Foire du livre de Franfort
 

La France à Francfort : pays invité d'honneur à la Foire du livre 2017