Evacuation à la Bnf : un air pas si irrespirable

Victor De Sepausy - 19.02.2014

Edition - bnf - évacuation - qualité


A la fin du mois de janvier 2014, la tour 1 de la Bibliothèque nationale de France avait été évacuée de manière préventive. En effet, de nombreux agents travaillant dans ces locaux se plaignaient de gorge sèche, sensation de manque d'air, yeux rouges, ou de toux (voir notre actualitté).

 

Selon les résultats des analyses menées sur l'air dans cette tour, il apparaît qu'il n'y a pas de risque pour la santé des agents. C'est ce qui a été communiqué aux salariés durant la tenue d'un CHSCT exceptionnel le 17 février 2014.

 

Cependant, comme le rapporte la CGT, si « les concentrations de poussières inhalables et de fibres libérées dans les bureaux des niveaux 1 à 7 de la T1 sont similaires aux concentrations relevées dans l'air parisien », les salariés ne pourront pas réintégrer ces étages avant la fin des travaux portant le remplacement des « pièges à sons » dans les gaines maçonnées de ventilation. Soit encore une quinzaine de jours.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.