Exception culturelle de Hollande : TVA à 5,5% et exit Hadopi

Clément Solym - 19.03.2012

Edition - Société - Exception culturelle - Sarkozy - Hollande


Lors d'un discours prononcé au rassemblement de Génération Création au Cirque d'Hiver hier, François Hollande a exposé ses projets politiques concernant la culture devant un parterre de personnalités du spectacle, suite à sa visite au Salon du livre de Paris.

 

Il a affirmé vouloir lancer « l'acte II de l'exception culturelle » en France, non sans attaquer son principal adversaire à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy.

 

« L'acte premier avait été posé au lendemain de 1981 à travers le prix unique du livre, qui a sauvé le livre en France. Aujourd'hui, nous sommes devant un autre défi qui s'appelle le numérique. Le numérique, c'est un formidable moyen de favoriser l'accès du plus grand nombre à la culture. Cette technologie, nous devons bien l'adapter, nous en servir comme un instrument de libération et la mettre au service des valeurs que nous défendons. Nous ne pouvons pas simplement livrer cette technologie au marché, à l'argent, aux opérateurs qui ne se préoccupent pas des contenus mais qui essayent d'utiliser, en définitive, y compris la création des autres pour la capter et en faire richesse pour eux-mêmes. »



 

 

 

 

François Hollande a fait part de son projet d'abroger la mesure de la hausse de la TVA de 5,5 % à 7 pour la faire revenir à 5,5 %, afin de protéger les libraires, aujourd'hui « menacés », et de s'assurer qu'ils soient partout présent sur le territoire.

 

Il a également promis qu'il favoriserait toutes les initiatives permettant de fédérer le secteur du livre, en pleine mutation, afin de « préserver le livre en tant que produit culturel de première importance ».

 

Clèves, la malheureuse !

 

À propos de l'éducation, François Hollande compte réinstaurer l'épreuve de culture générale des grandes écoles et s'est interrogé sur l'abandon de l'enseignement de l'histoire dans les terminales de classes scientifiques. Il est également revenu sur l'épisode de la Princesse de Clèves :

 

« Et puis cette moquerie à l'égard des chefs-d'œuvre de la littérature, au prétexte d'une scolarité difficile. J'étais au Salon du Livre. J'ai croisé des amoureux des lettres. Ils portaient un badge : ils défendaient la Princesse de Clèves, la malheureuse ! Jamais princesse dans l'histoire de la République n'aura reçu autant de soutiens populaires ! » s'est-il exclamé.

 

Bye-bye Hadopi

 

Concernant le droit d'auteur, Hollande maintient son projet de remplacer la loi Hadopi « par une loi sur l'exception culturelle ». Sans avoir toutefois parlé des sanctions de cette loi, il a précisé souhaiter « définir un nouveau modèle, un nouveau cadre économique et juridique pour l'Internet et pour les artistes », avec le « développement massif de l'offre légale, la lutte contre la contrefaçon commerciale et l'élargissement des sources de financement ».

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.