Exclusif : Cécile Boyer-Runge devient PDG de Robert Laffont

Nicolas Gary - 23.10.2013

Edition - Les maisons - editions Robert Laffont - Pierre Dutilleul - Cécile Boyer-Runge


C'est le branle-bas de combat aux éditions Robert Laffont, pour qui l'année 2013 ne cesse d'être mouvementée. En avril dernier, Leonello Brandolini était sans ménagement invité à quitter son fauteuil de PDG de la maison, et depuis, l'éditeur est ballotté. Nouveau cas d'école dans ce qui semble une étrange gestion des troupes, Cécile Boyer-Runge est nommée au poste. 

 

 

Robert Laffont (Editis)

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Suite au départ du plus vénitien des PDG français, Pierre Dutilleul avait été nommé pour assurer les fonctions de directeur général du groupe Robert Laffont - qui inclut les éditions Julliard, NiL et Seghers. Poste qu'il occupe depuis le 15 avril 2013. Directeur général, comme l'expliquait le communiqué d'Editis, et non PDG. 

 

Or, selon nos informations, et en dépit du soutien qu'ont pu apporter les salariés de Robert Laffont, Pierre Dutilleul n'aura pas l'occasion de prendre cette place. C'est en effet à l'actuelle directrice générale du Livre de Poche qu'Alain Kouck, PDG du groupe Editis, dont Robert Laffont est la filiale, a fait appel. Livre de Poche, la maison appartenant à Hachette Livres. 

 

Il semble que le PDG d'Editis ne soit d'ailleurs pas pressé d'annoncer la nouvelle à Pierre Dutilleul - dont, toujours selon nos informations, le budget prévisionnel pour 2014-2015 aurait été refusé par Alain Kouck. « Une première dans l'édition », commente-t-on. Pour l'instant, personne ne sait quand Cécile Boyer-Runge prendra ses fonctions, quoique le contrat semble déjà signé pour la prise de fonctions. 

 

Dans tous les cas, les salariés de la maison seront ravis de l'apprendre.

 

La maison Robert Laffont, comme le reste des filiales d'Editis, doit rejoindre la Place d'Italie, siège du groupe, pour la fin de l'année 2013, tout comme Plon, Perrin, Presses de la Renaissance, qui y sont arrivés depuis août. « On demande des économies, des réductions, de budget, et regrouper les sociétés fait partie des perspectives à court terme. Voire très court terme, effectivement », nous expliquait-on alors, avant de lâcher, non sans un certain désarroi : « Si au moins on savait où l'on va, que l'on y aille avec un budget resserré, ce ne serait pas un problème. Mais là, on se demande bien quelle est la direction prise. »

 

Diplomée de Sciences Po-ESSEC, Cécile Boyer-Runge a travaillé au groupe Hachette Livre : Chargée de mission à la direction générale (1992-96), Directrice marketing Livres pratiques et guides de tourisme (1996-2000), Directrice d'Hachette Tourisme (2000-05), Directrice du Livre de poche (Librairie générale française) (depuis 2006).

 

 

mise à jour 24/10, 19h10 :

Réaction de Hachette Livres sur cette annonce.