Exclusif : Mona Lisait, reprise des librairies possible avant le 5 novembre

Antoine Oury - 18.10.2013

Edition - Librairies - Mona Lisait - librairie soldeur - liquidation judicaire


La chaîne de librairies Mona Lisait a officiellement été déclarée en liquidation judiciaire hier, sans maintien d'activité. L'objectif, pour le liquidateur judiciaire, est désormais de conclure un maximum de rachats d'activité, incluant les effectifs de salariés. Une opération rendue difficile par des stocks épars.

 

 

oh! Mona Lisait est à Toulouse! #ruedelaBourse #livre #art

Mona Lisait de Toulouse (charlotte henard, CC BY-SA 2.0)

 

 

Me Valérie Leloup-Thomas, nommée liquidateur judiciaire dès la liquidation prononcée par le tribunal, nous confirme que tous les magasins de la chaîne ont été fermés le jour même. Les salariés sont chez eux, et attendent une lettre de licenciement. 

 

« À présent, nous allons tenter de céder l'activité, et les dépôts des offres pour les boutiques sont possibles jusqu'au 5 novembre prochain. Les salariés seront associés aux reprises, avec des priorités de réembauche », nous explique le liquidateur judiciaire.

 

Ensuite, le juge commissaire rendra sa décision quant aux offres déposées sous une semaine. La difficulté réside dans le fait que les baux sont dans les fonds de commerce, et prévoient principalement des activités liées aux livres. Des acheteurs potentiels, comme Sephora, devront alors sévèrement négocier avec les bailleurs.

 

De plus, les boutiques fermées laissent derrière elles un énorme stock de livres, plutôt épars, et donc peu rémunérateur dans le cadre d'une vente aux enchères. 

 

Rappelons qu'une offre de rachat déposée par Yannick Burtin, de la librairie Le Merle moqueur, avait abouti sur une situation délicate, dans laquelle le libraire demandait aux employés de Mona Lisait de consentir à une baisse de salaire. Une proposition raisonnée, d'après lui, et indispensable, mais qui n'avait pas franchement ravie la CGT Commerce... 

 

Devenu pour quelques jours le dirigeant de Boulevard du Jean, la société qui gère Mona Lisait, il avait démissionné pour laisser la place au mandataire judiciaire, Me Gorins.

 

On pourra également s'émouvoir de ce que la ministre de la Culture, si prompte à vouloir intervenir dans la cession des librairies du réseau Chapitre, n'ait pas proposé d'examiner avec les différents acteurs de Mona Lisait les conditions par lesquelles les aides à la reprise pourraient s'appliquer...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.