Exemple d'ebooks ePub chez Google : un texte saccagé

Clément Solym - 31.08.2009

Edition - Société - ebooks - ePub - Google


La dernière annonce de Google pour favoriser le format ePub et instaurer son service Books comme un incontournable dont les fichiers sont lisibles sur n'importe quel lecteur ebooks actuel - voire les smartphones, fait du bruit. En effet, le passage à plus d'un million de livres numériques qui sera complété par d'autres ouvrages encore en version PDF actuellement, mais prochainement convertis est une avancée importante.

Excepté, nous signale un malicieux lecteur, que la qualité de ces fichiers est loin, très loin d'être au rendez-vous. Pour exemple, il nous cite les Mémoires dictées par Napoléon au général Gourgaud, durant leur captivité à Saint Hélène. Le livre peut se consulter à cette adresse. « C’est, soit, disponible en texte et ePub mais c'est quand même lamentable.... autant de caractères faux, la mise en page déplorable... c'est une honte.... les auteurs doivent se retourner dans leurs tombes », déplore notre lecteur.


Mais il peut également se télécharger en version ePub et être lu avec l'Adobe Digital Edition. Nous ne présentons qu'un seul exemple de ce que nous avons pu découvrir, pour plusieurs raisons. La première est qu'un livre n'est pas représentatif de ce que Google peut fournir comme service. Ainsi, sur la Deuxième édition de ce même livre, nous tombons sur des choses bien moins catastrophiques. Ce n'est pas forcément bien mieux pour la mise en page cependant.


Bien sûr, il ne nous est pas possible de vérifier la totalité des ouvrages présents dans le catalogue, et d'autres livres sont tout à fait lisible. Cet exemple - dont nous avons probablement oublié quelques erreurs aussi - est surtout assez raté. Sauf qu'il y a pire. Et il ne tient qu'à chacun de les trouver.

Ainsi, les réjouissances autour de la démocratisation de l'ePub par Google sont à largement atténuer : avec des fichiers de la sorte, le format pourrait en prendre pour son grade, le consommateur oubliant que l'ePub n'y est pour rien, et que c'est bien le travail de numérisation de Google qui est à l'origine de ces fichiers désastreux.

De quoi offrir une brèche à Amazon, qui ferait valoir que ses documents sont absolument impeccables ou que sais-je encore. Bref... l'ePub chez Google, oui, tout le monde aime... mais attention au choix des livres : ce n'est pas parce que c'est gratuit que l'on peut supporter de tels rendus...