Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Exercice de poésie pratique, François Matton : 'Ne vous laissez pas faire'

La rédaction - 24.02.2014

Edition - Société - François Matton - Maison de la poésie - exercices de poésie


Cette semaine, ActuaLitté a choisi de mettre à l'honneur le travail de François Matton, que l'on peut également voir exposé à la Maison de la poésie. De grandes planches accompagnent le visiteur pour des Exercices de poésie, qui sont autant de textes malicieux, apaisants, relaxants, drôles… et poétiques. Chaque jour, nous vous proposons de retrouver l'un de ces dix tableaux, d'une exposition peu banale.  

 

 


 

 

Vous en avez sûrement plus qu'assez de voir des situations désagréables venir vous contrarier avec la régularité d'un métronome infernal. Maudit destin. Comment pourriez -vous vous émerveiller de quoi que ce soit dans de telles conditions ? Ne vous laissez pas faire.

 

 

Donnez aux situations le visage qui vous plaira. Variez les apparences, multipliez leur masque. Plutôt que d'être la marionnette du destin, devenez le marionnettiste. Ce pouvoir vous sortira du sentiment d'impuissance qui vous désespère. Pour cela, voici un petit exercice qui vous mettra sur la voie.

 

 

Représentez-vous par l'imagination n'importe quelle image. La première qui vous vient fera l'affaire : un coucher de soleil embrasant votre rue, la Seine traversant la ville, le portrait d'un inconnu qui vous offre des fleurs — ou tout autre chose, cela n'a aucune importance. Le principal est de parvenir à établir une image mentale et de vous y tenir. À vous. Allez-y, faites-le. Oui, maintenant.

 

 

C'est fait ? Très bien.

 

Maintenant faites dire à cette image quelque chose et son contraire. Projetez dessus tout ce qui vous passe par la tête. Par exemple, sous l'image du coucher de soleil, imaginez écrit : « Cliché désespérant de banalité », et puis : « Un spectacle inoubliable ». Ou encore : « Quelle misère ! Moi qui voulais vivre à New York... », et puis : « Quel endroit admirable, je ne m'en lasserai jamais. »

 

Voyez avec quelle docilité l'image se conforme à ce qu'on lui fait dire. Riez de voir combien tout ce qui vous entoure peut ainsi prendre un sens différent au gré de votre fantaisie. Parfait, vous voilà plus ouvert que jamais à la poésie. 

 

 

 

Indissociablement dessinateur et écrivain, François Matton est l'auteur de nombreux livres (publiés pour la plupart aux éditions P.O.L) où l'écriture et le dessin se mêlent pour interroger singulièrement ce qui se tient juste là, sous nos yeux, cet environnement quotidien et ordinaire qu'il s'agit de réenchanter par tous les moyens. Il a fait paraître, l'an passé, 220 satoris mortels.

François Matton est né à Paris en mars 1969. Enfance heureuse et insouciante perturbée par de violentes crises d'asthme.

 

Il exposera des dessins à la galerie Think&More, 108 rue St Honoré, Paris 1er - 18 février au 30 mars. - vernissage le 6 mars à partir de 19h.