Exercice de poésie pratique : 'trouvez ce qui ne se situe nulle part'

La rédaction - 26.02.2014

Edition - Société - François Matton - exercice de poésie - mettre en pratique


Au fil de la semaine, ActuaLitté propose de découvrir le travail de François Matton, également exposé à la Maison de la poésie. De grandes planches accompagnent le visiteur pour des Exercices de poésie, qui sont autant de textes malicieux, apaisants, relaxants, drôles… et poétiques. Chaque jour, nous vous proposons de retrouver l'une de ces pièces. Exercice de poésie pratique, numéro 3.  

 

 

Comme tout le monde, vous êtes noyé dans les problèmes. Et comme tout le monde, vous préféreriez être noyé dans la béatitude. N'en faites pas un problème de plus. Noyez-vous sans plus tarder dans la béatitude. Je vous indique la marche à suivre.

 

Remarquez tout d'abord que si la source de vos problèmes semble intarissable, il n'est pas absolument sûr qu'elle le soit. Peut-être arriverez-vous un jour à l'assécher définitivement. Bonne chance.

 

En revanche, la source de la béatitude, elle, est bel et bien intarissable. Si vous parvenez à la localiser, vous pourrez vous y vautrer éternellement. Ceci n'est pas une promesse creuse, vous allez le constater par vous-même dans un petit instant. Il suffit pour cela de comprendre que cette source bienheureuse ne se situe nulle part dans le monde. Ni à Manosque, ni à San Francisco, ni à Taipei. Nulle part. Il faut insister : tant que vous la chercherez quelque part vous ferez fausse route.

 

Maintenant, trouvez ce qui ne se situe nulle part.

 

C'est non seulement possible mais c'est un jeu d'enfant. Je vous vends la mèche : ce qui ne se situe nulle part est le regard, la vision. Ce qui voit toute localisation n'est pas localisable. Inversez l'orientation ordinaire du regard. Ne regardez plus vers les objets mais tournez votre attention vers ce qui regarde les objets. Là est la source de la béatitude, accessible à tout instant. 

 

Bon bain.

 

 


 

 

Indissociablement dessinateur et écrivain, François Matton est l'auteur de nombreux livres (publiés pour la plupart aux éditions P.O.L) où l'écriture et le dessin se mêlent pour interroger singulièrement ce qui se tient juste là, sous nos yeux, cet environnement quotidien et ordinaire qu'il s'agit de réenchanter par tous les moyens. Il a fait paraître, l'an passé, 220 satoris mortels.

François Matton est né à Paris en mars 1969. Enfance heureuse et insouciante perturbée par de violentes crises d'asthme.

 

Il exposera des dessins à la galerie Think&More, 108 rue St Honoré, Paris 1er - 18 février au 30 mars. - vernissage le 6 mars à partir de 19h.