Exposition : Michelin commémore la Première Guerre mondiale

Julien Helmlinger - 10.04.2014

Edition - Les maisons - Michelin - Première Guerre mondiale - Commémoration


A l'occasion de la première année de commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, le groupe Michelin contribue à l'exposition Fields of Battle / Terres de Paix 14-18, qui se tient au Jardin du Luxembourg. Depuis le 4 avril et jusqu'au 4 août, celle-ci met en scène des « photographies uniques et spectaculaires des paysages de la Grande Guerre », oeuvres de Michael St. Maur Sheil, ainsi que la plus grande carte jamais réalisée par Michelin. Le groupe republie en outre une trentaine de guides des Champs de bataille.

 

 

Une carte pour comprendre la guerre au Jardin du Luxembourg

 


Pour permettre au public de mieux comprendre la guerre et ses répercussions encore visibles aujourd'hui, Michelin a réalisé spécialement pour l'exposition du photographe, une carte de près de 150 m². Celle-ci entend donner « une vision complète et pédagogique de la Première Guerre mondiale », complétant les photos de paysages de Michael St. Maur Sheil affichées sur les grilles du jardin.

 

La carte a été posée au sol sur un support de présentation rigide capable de braver les intempéries, devant le lieu appelé le carré de l'Horloge, face au bâtiment du Sénat, pour permettre l'accès à un large public. Les visiteurs peuvent monter dessus, des panonceaux explicatifs jalonnent le parcours. Et des hôtesses spécialistes de la période répondent aux questions des visiteurs chaque mercredi après-midi en période de vacances scolaires, pour sensibiliser les plus jeunes.

 

Pour marquer le centenaire du début de la Première Guerre mondiale, les équipes d'archivistes du groupe ont également restauré les 31 Guides Michelin Champs de bataille, publiés entre 1917 et 1930. Un lot de documents d'époque restituée en partie dans une nouvelle collection sous forme de fac-similés, pour permettre aux touristes « de découvrir leur patrimoine de mémoire sur les routes empruntées jadis par les soldats », à travers monuments, personnages et autres vestiges.