Facile à lire et à comprendre : des livres sans difficulté pour public empêché

Livres Accès - 23.11.2015

Edition - Société - public empêché - collection livres - lire comprendre


 

 

 

Avec Livres-Accès

Lorsque l’on nous parle d’adolescents qui n’aiment pas lire ou qui sont tout simplement en difficulté en lecture (dys, handicap mental...), nous mentionnons régulièrement sur Livres-Accès un livre qui s’intitule Les aventures de Manon et Lucas : vol de bonbons à la colonie. Ce livre « coup de cœur », publié par l’association Faléac, est le tout premier roman écrit pour ados qui est adapté dans le fond et dans la forme pour que tous puissent y avoir accès quelque soit son niveau de lecture et de compréhension, et ce, grâce à sa traduction en « Facile à lire et à comprendre ».

Le principe est simple : sur les pages de gauche, l’histoire dite « classique » ou en « version élaborée»  s’adresse à ceux qui lisent sans difficulté. Face à ce texte, ce même récit est retranscrit en « Facile à lire et à comprendre » (FALC). Ce que l’on appelle le « FALC », c’est la traduction d’un langage classique en langage compréhensible par tous, et en particulier par les enfants présentant des difficultés cognitives et des troubles dys.  La transcription suit les règles européennes établies par l’UNAPEI et permet d’amener l’enfant au plaisir et au goût de la lecture en proposant une histoire adaptée à la fois à son âge et à son niveau de lecture. 

François Baudez, d’Yvelinédition, est tombé sous le charme de cette méthode qui rend les livres accessibles à tous, et il a donc fait le pari de créer toute une collection en Facile à lire et à comprendre pour les jeunes de 8 à 20 ans.

C’est donc tout naturellement qu’il vient de publier tout récemment la suite des aventures de Manon et Lucas avec Manon et Lucas dans la savane ainsi que Un ami pas comme les autres.

Le but de cette collection a un triple objectif :

- Faciliter le partage avec des personnes n’ayant pas de difficultés cognitives. Elles peuvent lire à haute voix une histoire dont la personne handicapée aura déjà saisi le sens général. Elles peuvent lire également l’histoire pour elles-mêmes, afin de partager une culture commune.

 

 


- Permettre aux lecteurs ayant des difficultés cognitives de progresser et de pouvoir passer de la page de droite à la page de gauche. Ceci n’est pas une utopie. Chez ces jeunes en difficulté, on constate souvent d’importants progrès dans la lecture dans une seconde phase d’apprentissage qui commence souvent à l’adolescence.


Dans le même ordre d’idée, cette collection répond également aux problèmes de certains enfants « dys- » dont l’une des principales caractéristiques est de se décourager lors des débuts d’apprentissage de la lecture alors même qu’ils fournissent des efforts considérables. Le plaisir d’arriver au bout d’un livre, puis de deux, devrait atténuer ce sentiment de découragement et leur permettre de mieux développer leurs capacités intellectuelles.

- En troisième lieu, ces livres peuvent être un support de lutte contre l’illettrisme ou une aide à l’acquisition de la langue française par des personnes d’origine étrangère, surtout si, dans leur langue d’origine, on n’emploie pas l’alphabet latin.

Bravo à Yvelinédition pour son initiative et sa volonté de rendre les livres accessibles à tous avec le développement de sa nouvelle collection de livres en « Facile à lire et à comprendre » !


Pour plus de renseignements :

Yvelinédition : Le Facile à Lire et à Comprendre
Association Faléac : Présentation