Faillite : le Reader's Digest encore en déroute

Xavier S. Thomann - 19.02.2013

Edition - International - Reader's Digest - Faillite - Redressement judiciaire


La presse papier connaît décidément bien des problèmes. Malgré des chiffres de vente impressionnants, le magazine Reader's Digest se retrouve dans une situation économique difficile. Le célèbre magazine américain est de nouveau en faillite et va être placé en redressement judiciaire. 

 

 

Reader's Digest Global Headquarters

 

 

Une nouvelle étonnante quand on sait qu'il s'agit du magazine le plus lu dans le monde. C'est simple, on ne compte plus les différentes éditions et le tirage mondial s'élève à plus de dix millions d'exemplaires. Pourtant, les choses ne vont pas si bien : en l'espace de trois ans, c'est la deuxième fois que la publication américaine se retrouve en situation de faillite, a-t-on appris dimanche soir. 

 

Du coup, un plan de restructuration a été mis en place pour les six prochains mois, et le groupe bénéficie d'un prêt de 105 millions de dollars. L'objectif est de réduire la dette de 80 %, qui s'élève à près de 465 millions de dollars. RDA Holding Company qui possède le magazine (91 ans printemps tout de même) a visiblement eu du mal à négocier le tournant du numérique et cherche à simplifier l'offre. 

 

Le patron de Reader's Digest a déclaré : « Nous cherchons actuellement à simplifier et à rationaliser notre activité internationale en travaillant avec d'autres entreprises sur les marchés locaux. » Ce qui revient à se concentrer sur la branche américaine, pour tenter de remédier à ce phénomène de dispersion, qui rend l'entreprise difficile à gérer. 

 

Une stratégie qui passe aussi par la revente de tous les éléments non essentiels. En effet, la firme gère à l'heure actuelle 75 publications travers le monde, dont 49 versions différentes du Reader's Digest. Une dispersion devenue ingérable ?