Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Faire entrer la lecture en prison pour tourner la page

Victor De Sepausy - 27.03.2017

Edition - Bibliothèques - lecture - prison - Versailles


Pour soutenir l’accès au livre dans les prisons, l’association Lire pour s’en sortir cherche à faire entrer la lecture dans ces lieux pour aider les prisonniers à tourner la page. Une opération spéciale est conduite dans la prison pour femmes de Versailles. L’idée était au départ de reprendre l’initiative brésilienne qui consistait à accorder des remises de peine aux condamnés engagés dans des activités culturelles.

 

 

De son côté, l’association Lire pour s’en sortir est déjà présente au sein de neuf prisons françaises. Le partenariat avec l’établissement de Versailles est né en juin 2016, avec l’appui de l’intervention de bénévoles du Secours Catholique et d’une bibliothécaire, rapporte L’Écho républicain.

 

Les détenues qui acceptent de participer à l’opération, à Versailles, se voient offrir un livre. En retour, elles doivent constituer une fiche de lecture autour de cet ouvrage. Il s’agit surtout de construire de l’échange sur les livres à partir de la lecture de chacune.

 

L’initiative est un beau succès sur Versailles, avec 70 % des détenues qui participent au projet. Si la lecture permet de lutter contre le désoeuvrement, c’est aussi une façon de préparer la sortie et de se remettre à penser à l’avenir, au monde de dehors.