Faites vos déclarations dans le Grand livre d'amour

Julien Helmlinger - 24.06.2014

Edition - International - Russie - Amour - Livre participatif


Des auteurs russes lancent un projet participatif et ouvert à tous, via internet, qui vise à concocter collectivement un Grand livre d'amour. pour ce faire, ceux qui souhaitent y contribuer sont appelés à envoyer sur la plateforme dédiée une déclaration d'amour qu'elle soit entre maris et femmes, entre parents et enfants, ou encore adressée à une ville, un village, une université, une école. Le doux mot d'ordre est que le tout doit sonner sincère.

 

 

 

CC by SA 2.0 par Peter Hellberg

 

 

Comme le revendiquent d'emblée les initiateurs du projet, cette entreprise collaborative doit aboutir au plus grand livre de lettres d'amour du monde, selon le credo : « Qu'il y ait plus d'amour dans le monde ! » Concrètement, il s'agira de recueillir des dizaines de milliers de lettres, issues de nombreux pays et sans restriction particulière qui concernerait l'éligibilité des contributeurs. c'est gratuit pour les intéressés, il suffit de s'inscrire sur la plateforme et y enregistrer sa lettre d'amour. une fois que le bouquin sera achevé, les auteurs recevront chacun un exemplaire imprimé.

 

Le responsable et auteur du projet, Maxime Bytchkov, explique : « L'idée du projet m'est venue spontanément. En regardant la télévision, j'ai remarqué que l'essentiel des nouvelles diffusées étaient négatives, et peu de temps est accordé aux bonnes choses. J'ai donc pensé lancer un projet où l'on n'évoquerait que des éléments positifs. Et il n'y a rien de plus positif que l'amour. C'est ainsi qu'a émergé l'idée d'un projet participatif unique, touchant un grand nombre de personnes en les invitant à écrire quelque chose de gentil sur leur famille, leurs proches, leur ville. Il s'agit d'un projet privé, réalisé sur la base de fonds privés. »


A l'issu du projet, un exemplaire papier de l'ouvrage intégral et illustré sera exposé dans l'un des musées du pays, et une version numérique en sera produite. Maxime Bytchkov souhaitant que les éditions imprimées destinées aux contributeurs puissent être signées par eux et puissent être chacune adressée à un éventuel destinataire, quand la couverture du livre s'adaptera en conséquence. Cette version light devrait peser environ 500 pages, alors que l'initiateur de l'entreprise s'attend à réceptionner au total entre 15 et 25.000 déclarations.

 

Un projet mignon, pour peu que l'on soit russophone... et que l'on trouve l'adresse du site. Une édition anglophone serait envisagée par la suite dans le cas d'un succès de l'initiative à l'échelle internationale.

 

(via La Voix de la Russie)