Fake : Un historien invente la rencontre entre Dickens et Dostoïevsky

Lauren Muyumba - 13.07.2013

Edition - International - Dickens - Dostoïevski - Rencontre


L'académicien Arnold Harvey a inventé une rencontre entre les célèbres auteurs du XIXe siècle, Dickens et Dostoïevski, qui aurait eu lieu en 1862. Mais ce n'est pas tout : pour noyer le poisson, il a utilisé pendant des années une série de fausses identités. Eric Naiman, professeur à l'Université de Californie, fait partie de ceux qui ont senti qu'il y avait quelque chose de louche dans cette présumée rencontre. Et il avait vu juste.

 

 

Charles Dickens

USM MS photos_CC BY 2.0

 

 

En avril 2013, Eric Naiman a publié un essai dans le Times Literary Supplement pour y exposer ses soupçons. Effectivement, quelque chose ne tournait pas rond. Les spécialistes américains de la littérature russe se sont penchés sur la question : pourquoi n'y a-t-il jamais eu de preuve de cette rencontre, ne serait-ce qu'une lettre par exemple ? The Guardian a réalisé une interview exclusive d'Arnold Harvey, publiée le 10 juillet 2013, pour faire plus ample connaissance avec cet académicien et découvrir les raisons qui l'on pousser à créer cette rencontre fictive.

 

Son pseudonyme est AD Harvey, mais il a employé bien d'autres noms pour rédiger des révélations trompeuses et signer ses travaux de recherches : Stephanie Harvey, Graham Headley, Trevor McGovern, John Schellenberger, Leo Bellingham, Michael Lindsay et Ludovico Parra. Eric Naiman souligne le caractère négatif d'un tel jeu alambiqué : « La pire chose, s'ils sont fictifs, c'est une violation de la confiance qui reste un élément constitutif des sciences humaines. »

 

En tout cas, cette affaire met en évidence la difficulté à se frayer une place sûre et respectée parmi les historiens. À 65 ans, Arnold Harvey ne regrette pas ce qu'il a fait, même s'il a menti pendant 30 ans. Il se dit victime d'un complot de la part des historiens et universitaires : « Je pense que j'étais parfaitement en droit de faire ça. Si mes travaux étaient rejetés parce qu'il y avait mon nom, j'avais le droit d'utiliser un autre nom. »

 

D'après le philosophe Michel Terestchenko, Dostoïevski avait beaucoup lu Dickens, dont les textes furent traduits en russe dès la moitié du XIXe siècle, et partageaient des idéaux communs, et avaient la même perception du bonheur. Mais les deux auteurs ne se sont pas pour autant rencontrés. Pourtant, la journaliste et biographe anglaise Claire Tomalin a publié une biographie en 2011de Charles Dickens où elle parlait de la rencontre avec Dostoïevski, et Michael Starr avait fait de même en 2009. Une fausse information donc, bien implantée dans les esprits.

 

Charles Dickens, romancier anglais de l'époque victorienne, est devenu célèbre de son vivant, et Fiodor Dostoïevski est considéré comme l'un des plus grands écrivains russes. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.