Faulkner incarne son propre rôle dans un documentaire

Xavier S. Thomann - 10.05.2013

Edition - Société - Faulkner - Oxford - Nobel


Dans les années 1950, William Faulkner est au sommet de sa gloire. En 1949, il venait de recevoir le Nobel de littérature et il était déjà consacré comme l'un des écrivains américains les plus importants. C'est tout naturellement que de nombreux journalistes s'intéressaient à lui. 

 

 

J.D. Williams Library

Une phrase de Faulkner, à Oxford, Mississippi,

ensign_beedrill 

 

 

Mais obtenir une interview avec le maître n'était pas chose facile, car il aimait rester tranquillement dans sa ville fétiche d'Oxford, dans le Mississippi. Une équipe télé a pourtant réussi une chose étonnante. Filmer l'auteur de Lumière d'août, dans son environnement naturel si l'on peut dire. 

 

Nous sommes alors en novembre 1952, dans une Amérique qui a depuis disparu. Le documentaire était financé par la Ford Foundation et fut diffusé le 28 décembre de la même année sur la chaîne CBS dans le cadre de l'émission Omnibus. L'image est bien sûr de mauvaise qualité, mais le document est suffisamment rare pour que l'on s'y attarde. 

 

Surtout que ce film est assez particulier, dans la mesure où la caméra est ouvertement posée devant l'auteur. L'ensemble suivait la trame établie par un script écrit d'ailleurs pour l'occasion. Et comme c'est un documentaire, Faulkner joue Faulkner.

 

On le voit chez lui, dans sa ferme, et plusieurs événements importants sont rejoués par les protagonistes. 

 

Par exemple, lorsque l'on apprend la nouvelle du Nobel. Son ami le journaliste Phil Mullen est dans son bureau quand il reçoit un coup de fil qui lui apprend que Faulkner vient de recevoir la prestigieuse distinction. Il est très content, cela va sans dire ; cela ressemble plutôt aux films de cette époque-là qu'à un documentaire en bonne et due forme. À voir. 

 

Voici le premier « épisode », les quatre autres parties sont disponibles à l'adresse suivante.

 

 

 

(via Open Culture)