Faut-il un doctorat ES sexe pour la littérature érotique

Clément Solym - 19.07.2008

Edition - Société - littérature - érotique - sexualité


« Pour le néophyte, les récits érotiques se suivent et se ressemblent. »

Ainsi, commence le texte de Maixent Puglisi. Prémices d'une réflexion sur la sexualité et la littérature, de leur connivence autant que de leur concrétisation dans le domaine de la publication. « Écrire le sexe, c'est, comme dans tout travail d'écriture, raconter une histoire. »

Un papier rose, sur fond blanc, un sujet noir de tabous et peuplé de vices ?  « De nos jours, la littérature érotique est tolérée mais reste l’apanage de certains connaisseurs et a tout de même du mal à se frayer un chemin dans la littérature grand public. »

Une réflexion qu'il sera bon de poser avant de se piquer de connaître la littérature de genre. Fantasmes XXXLettres, c'est à retrouver tout de suite.