medias

Fermeture de la Librairie Honoré à Champigny-sur-Marne

Laure Besnier - 06.04.2018

Edition - Librairies - Librairie Honoré Champigny - Champigny-sur-Marne Banlieue Parisienne - Liquidation Tribunal Commerce


Champigny-sur-Marne va devoir se passer de sa librairie, cette dernière a fermé définitivement ses portes aujourd’hui, sur la décision du Tribunal de Commerce. Malgré ses 8 ans d’existence, la librairie Honoré n’a pas réussi à remonter la pente, au grand dam de son équipe et de ses fidèles. 
 

Librairie Honoré

 


« Les choses sont allées de mal en pis » nous confie son fondateur, Philippe Honoré, au téléphone. En effet, le Tribunal de Commerce a prononcé la liquidation de sa librairie. La décision est « brutale » pour le gérant et ses trois employés (deux salariés et un CDD). 

 

Il est vrai que, depuis sa création, le chiffre d’affaires de la librairie n’avait jamais réussi à s’envoler. Au contraire, il avait stagné, avant de chuter brusquement, obligeant Philippe Honoré à alerter la ville et ses habitants sur la situation de la librairie.  

 

La mairie rachète alors le bail de la librairie, moyennant 80 000 euros (ce dernier avait été acheté 110 000 euros par l’entreprise). Malgré tout, la librairie Honoré est toujours en perte de vitesse. « Ça ne marchait pas, on a tout tenté, mais on n’y est pas arrivés » explique le gérant, qui a dû prendre un autre travail en parallèle, dans une médiathèque.  

 

L’équipe tente aussi, en 2015, d’alerter ses clients, mais la mobilisation n’a pas duré. Du coup, « ça fait 6 mois que l’on cherche un repreneur, mais personne de sérieux ne s’est présenté » raconte Philippe Honoré. Aussi, face au tribunal de commerce, aucune « garantie » à opposer, « rien à proposer ».

 

La fermeture de la librairie a ému sur les réseaux sociaux. Les habitants se sont déplacés afin de montrer leur soutien. En 2-3 jours, le commerce a même réalisé 10 000 euros de chiffre d’affaires, ce qu’il réalise habituellement en une dizaine de jours. « C'est assez magique » constate le gérant, avec affection. 

 

Les causes de cette fermeture, Philippe Honoré, sûrement encore sous le coup des évènements, a du mal à les expliciter, refaisant sans cesse l’histoire de son commerce. « J’ai peut-être oublié que la librairie était avant tout un commerce et qu’il faut gagner de l’argent » suppose-t-il. 

 

S’il ne partage pas l’idée qu’il n’est pas possible de faire vivre une librairie en banlieue parisienne, il indique cependant que tout commerce doit s’adapter à son lieu d’implantation. La librairie Honoré s’était par exemple peut-être installée dans « un local trop grand ». 

 

Selon certains, les travaux sur la place du marché, où est située la librairie, est l'une des raisons de sa fermeture. Des rumeurs avaient par exemple couru sur le fait que les gens ne pouvaient plus s’y garer, rumeur car il y a toujours eu le même nombre de places de parking disponibles, nous précise Philippe Honoré. Néanmoins, lorsque les travaux seront terminés, le local de la librairie sera « un emplacement de dieu ».

 

Peut-être qu’à force d’alerter sur la situation difficile de la librairie, les gens ont arrêté de venir, se disant que « de toute façon, ça ne marche pas » s’interroge Philippe Honoré. Quoi qu’il en soit, le gérant, encore incertain du déroulement des journées à venir, affirme que, même si être libraire est l'un des « plus beau métier » que l’on puisse exercer, il ne pense pas pouvoir un jour recommencer l'aventure. 
 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.