Fermeture en Vendée d'un établissement de diffusion d'Editis

Clément Solym - 05.12.2011

Edition - Société - Editis - diffusion - employés


Le groupe Editis a décidé de fermer la société DNL Distribution, Diffusion Nationale du livre, ainsi que nous l'apprend la CGT groupe Editis. Selon le syndicat, cette fermeture, prévue pour 2012, concerne l'entreprise située à La Merlatière (Vendée), et touchera 46 personnes actuellement employées en CDI.

Pour la CGT, ce projet de fermeture de site entre dans la perspective de la société de rechercher une « rentabilité la plus forte, la plus immédiate et la plus centralisée et au détriment d'outils de création et de distribution de proximité ». Et de dénoncer que cette disparition d'outils logistiques efficaces " pour satisfaire les appétits de ses actionnaires [qui] prive d'emploi des dizaines de salariés ».

Le syndicat souligne également qu'un dispositif de Gestion prévisionnelle des emplois est mis en place depuis 18 mois, alors que la CGT ne l'a pas signé. Ainsi, le groupe commettrait une faute grave, n'étant pas passé par le dispositif pour annoncer cette fermeture.


« Nous nous élevons contre les lectures alarmistes des chiffres de l'édition, auxquels on peut, une fois de plus, faire dire n'importe quoi pour justifier une mesure comme celle-là. Les ventes de livres à fin novembre sont médiocres, le chiffre d'affaires de l'édition est préoccupant…


Mais il l'était aussi en novembre 2010, et, malgré la neige, décembre, dont le poids est de plus en plus fort, a permis de remonter la pente. Et les perspectives pour 2012 ne sont pas de nature à justifier qu'on taille dans le vif comme Editis a l'intention de le faire », poursuit le communiqué de la CGT.

Le syndicat assure que l'outil que représente La Merlatière n'aura pas pour conséquence de favoriser la croissance du marché.

Une délégation unique du personnel était prévue pour le 1er janvier et différentes actions sont au programme :

  • Une intervention auprès du directeur général du groupe EDITIS pour exiger une négociation syndicale, afin de revoir la position prise par le groupe,
  • La CGT va saisir les pouvoirs publics et les élus (Préfet, Député, sénateur, Région, Département, Communauté de commune, mairie de la Merlatière) afin que chacun s'engage concrètement pour que la décision de fermeture de l'usine soit annulée, et que d'autres voies soient recherchées ensemble pour maintenir l'activité, si besoin avec des adaptations, des évolutions à négocier.

 

Contacté par ActuaLitté, Editis n'a pas encore répondu à nos questions.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.