Fifty Shades of Grey, la littérature de toute une ville

Clément Solym - 13.05.2013

Edition - International - ville littéraire - Doncaster - Fifty Shades of Grey


Paris, ville de l'amour et des amoureux, prochainement détrônée par... Doncaster, si l'on doit se fier au palmarès des ventes de livres ? Et plus spécifiquement celles de Fifty Shades of Grey. C'est que grâce à la trilogie SM de EL James, finalement, la ville vient d'acquérir le statut de Cité de la lecture...

 

 

 

 

A Doncaster, la demande en littérature érotique était largement supérieure à celle des autres villes, dépassant même Huntington, qui détenait le titre depuis trois années. 

 

Dans une enquête en ligne, menée par un revendeur qui a le nom d'un peuple de femmes qui se tranchaient le sein pour tirer à l'arc, la ville de Doncaster serait celle qui a été la plus consommatrice des fameuses Cinquante nuances... Mais pas simplement : c'est plus généralement l'achat de livre de fiction, option romance, qui a valu à cette cité du nord de l'Angleterre, de remporter le titre.

 

Or, c'est bien grâce aux achats du livre que Doncaster est passée première. (via Telegraph)