Fifty Shades of Grey, la littérature de toute une ville

Clément Solym - 13.05.2013

Edition - International - ville littéraire - Doncaster - Fifty Shades of Grey


Paris, ville de l'amour et des amoureux, prochainement détrônée par... Doncaster, si l'on doit se fier au palmarès des ventes de livres ? Et plus spécifiquement celles de Fifty Shades of Grey. C'est que grâce à la trilogie SM de EL James, finalement, la ville vient d'acquérir le statut de Cité de la lecture...

 

 

 

 

A Doncaster, la demande en littérature érotique était largement supérieure à celle des autres villes, dépassant même Huntington, qui détenait le titre depuis trois années. 

 

Dans une enquête en ligne, menée par un revendeur qui a le nom d'un peuple de femmes qui se tranchaient le sein pour tirer à l'arc, la ville de Doncaster serait celle qui a été la plus consommatrice des fameuses Cinquante nuances... Mais pas simplement : c'est plus généralement l'achat de livre de fiction, option romance, qui a valu à cette cité du nord de l'Angleterre, de remporter le titre.

 

Or, c'est bien grâce aux achats du livre que Doncaster est passée première. (via Telegraph)

 

 

 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.