Fillon répond à Hollande avec "du vrai Shakespeare"

Clément Solym - 29.01.2012

Edition - Société - François Hollande - François Fillon - citations


Ah, cette histoire de citation va faire le tour de la France. A l'occasion du meeting du Bourget, qui a révélé un candidat inattendu, François Hollande s'est offert une série d'allusions littéraires, mettant dans son discours du Camus et même du Shakespeare. William ? Du tout : Nicholas. 

 

Nicholas Sjakespeare, directeur de la rubrique littéraire du Telegraph, auteur de La vision d'Elena Silves, paru en 1991 chez Albin Michel. Et dans la bouche du candidat, la citation donne : « Et je me permettrai de citer Shakespeare, qui rappelait cette loi pourtant universelle : Ils ont échoué parce qu'ils n'ont pas commencé par le rêve. »

 

Soit. Eh bien c'est le premier ministre que l'UMP a envoyé au carton, puisque François Fillon s'est offert le candidat socialiste à l'occasion du discours de clôture du conseil national de l'UMP, hier. Tout en évitant soigneusement de citer le représentant de la majorité François Hollande, Fillon s'est offert une citation de Shakespeare, lui aussi, mais cette fois, l'autre, William. 

 

 

 

« Tendez votre courage jusqu'au point héroïque et nous réussirons. Ça, c'est du Shakespeare, M. Hollande ! Mais du vrai ! William Shakespeare, et c'est dans Macbeth ! » (Le Point

 

Bien lancé et motivé, le premier ministre s'est également fendu d'une exégèse de sa propre citation : « Nous ne redresserons pas la France par le rêve, mais par le travail, par l'initiative, par l'investissement, par le courage. »

 

Bon, si la campagne vire à la course aux citations de Shakespeare - William ou Nicholas - voilà qui devrait avoir un peu plus de gueule.

 

 

Crédit photo Flickr