Fin de l'affaire Banon- DSK : Tristane baisse les bras

Clément Solym - 19.10.2011

Edition - Justice - banon - affaire - dsk


Tristane Banon a annoncé ce matin sur le plateau de La Matinale Canal + qu'elle ne se porterait pas partie civile, puisque son statut de victime a été reconnu dans l'affaire qui l'opposait à Dominique Strauss-Kahn, qu'elle accuse d'une tentative de viol en 2003.


 

« Très clairement, dans la lettre que m'a envoyée le parquet, il dit qu'il y a eu agression sexuelle donc mon statut de victime est reconnu », a déclaré le journaliste-écrivain.

 

La plainte avait été classée sans suite faute de preuve la semaine dernière par le parquet de Paris, qui avait toutefois reconnu qu'il y a eu agression sexuelle. Pour Tristane Banon, cela suffit, puisqu'elle affirme ne pas avoir mené ce combat « pour l'argent ou pour la gloire », bien qu'elle « continue à dire que c'était une tentative de viol ».

 

Une justice à demi-ton, que semble se faire elle-même la journaliste en n'allant pas au bout de l'affaire par choix délibéré, bien que la décision du Parquet empêche finalement toute enquête tout en reconnaissant à moitié la culpabilité de DSK.

 

La version de Tristane Banon est à retrouver dans son livre Le Bal des hypocrites, récemment publié par les éditions Au Diable Vauvert.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.