Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Fin de l’aventure pour les éditions du Riez

Elodie Pinguet - 26.01.2017

Edition - Les maisons - fermeture maison édition - éditeur indépendant - éditions du riez


Après une année 2016 difficile, les éditions du Riez, situées dans le 29 à Logonna-Daoulas, espéraient repartir du bon pied pour 2017 avec en prévision 4 à 6 nouveaux livres. Malheureusement, et malgré les soutiens reçus, la petite maison d’édition a annoncé sa fermeture ce 25 janvier.

 

Site internet des Editions du Riez

 

 

En novembre dernier, les éditions du Riez, maison indépendante ouverte depuis 8 ans, lançaient un ultime appel à l’aide. Suite à des problèmes vieux de deux ans avec un diffuseur, leur trésorerie s’est retrouvée mise à rude épreuve. 

 

En conséquence, ils n’ont pu sortir que trois livres en 2016 : Ceux qui grattent la Terre (Patrick Eris), Le Jarwal (Patricia Le Sausse) et le Cabinet de Curiosités (Alexandra V. Bach et Hilda Alonso). Ils annonçaient un chiffre de parution s’élevant à quatre livres en dix-huit mois.

 

Ils ont ainsi invité les lecteurs, déjà connaisseurs ou pas, des éditions du Riez à découvrir et à acheter leurs livres pour leur permettre de continuer leur activité. Ils avaient mis en place des ventes de livres à prix réduit et une offre « 1 livre offert dès 3 livres achetés ».

 

La maison souhaitait mettre en avant le rôle important que jouent les maisons d’édition indépendantes dans le monde littéraire, à savoir « leur travail de découverte de nouveaux talents ».

 

Si leur situation semblait s’être légèrement améliorée grâce à la mobilisation et aux partages des lecteurs, ils n’ont malheureusement plus la possibilité financière de sortir un livre. Ce 25 janvier, ils ont pris la lourde décision de se résigner à cesser l’activité de leur petite maison.

 

Jusqu’au 31 mars, une grande opération de promotion est lancée sur leurs livres jusqu’à l’épuisement du stock. Les derniers fonds récoltés serviront « à partir dans les meilleures conditions, notamment pour pouvoir finir de payer tout le monde ».

 

Les éditions L’atelier du poisson soluble veulent garder la tête hors de l'eau

 

C’est la fin de huit années d’aventures littéraires pour les éditions du Riez, qui rejoignent la triste liste des petites maisons d’édition qui ne cessent de fermer ou tentent désespérément de survivre au milieu des géants du genre.