Fin du piratage pour Oceanofpdf : le site n'est plus en ligne

Fasseur Barbara - 02.08.2018

Edition - International - OceanofPDF Téléchargement Illégal - Piratage OceanofPDF Fermeture - Site Téléchargement OceanofPDF


Moins d’un an après son ouverture, le site pirate Oceanofpdf a fait naufrage. La plateforme proposait de nombreux ouvrages disponibles au format PDF ou EPUB en téléchargement illégal. Il avait été repéré au début du mois dernier par de nombreux grands noms de l’édition, comme Philip Pullman, et la sentence n'a pas tardé...

 
des pirates partout
charlotte henard, CC, BY SA 2.0
 
 

En ligne depuis sept mois, le site fonctionnait à la demande. Les utilisateurs faisaient appel à Oceanofpdf pour avoir accès à des titres « qu’ils ne trouv[ai]ent pas en bibliothèques ou qu’ils [avaient] perdus ». Après avoir été interpellé à grand renfort de tweets et de commentaires par les auteurs concernés, dont les livres se retrouvaient sur la plateforme, Oceanofpdf a attiré l’attention de la Publishers Association et des maisons d’édition.

 

L’un des fondateurs, Nicholas Liam, affirmait au Bookseller que « quelques auteurs » lui avait fait parvenir leur manuscrit pour les télécharger sur la plateforme, en quête de retours critiques. Malgré les risques encourus et l’illégalité du processus, il avait déclaré : « Nous allons essayer de le garder actif aussi longtemps que possible. »

 

L’aventure a pris fin il y a quelques jours. La nouvelle a circulé sur les réseaux sociaux où les utilisateurs du site faisaient part de leur mécontentement. L’adresse électronique de contact de oceanofpdf.com a été désactivée et la plateforme a été mise hors ligne.

 

Les réactions ne se sont pas fait attendre sur Reddit, un des premiers sites à relayer la nouvelle. Les utilisateurs mettaient en avant la diversité des titres proposés et la simplicité d’accès : « Le site était vraiment génial, chaque roman était disponible. Le meilleur, c'était qu'il y avait tous les romans indiens qui sont difficiles à trouver sur d’autres sites. »

 

D’autres, plus pragmatiques, remarquent que « [l]e prix des ebooks est trop proche de celui des livres imprimés et il n’existe pas d’ebook d’occasion. [...] Quelqu’un a déjà essayé une bibliothèque de prêt ebook? Moi oui — c’est très chiant et les collections sont minuscules par rapport au fonds d'ouvrages imprimés, mais cela fonctionne et j’espère que cela s’améliorera et se développera. »

 

Un autre ajoute : « Merci à vous (et à votre équipe) de nous avoir fourni des livres électroniques gratuits au cours des 7 derniers mois. Merci d’avoir fait de votre site une plateforme facile d’accès pour télécharger et lire des livres que nous ne pouvons pas acheter dans nos librairies, des livres qui ne sont pas vendus/autorisés dans notre pays, des livres qui sont difficiles à trouver, etc. C’est tellement triste que votre site ait été supprimé. Pour moi et probablement pour les autres, c’était le meilleur site pour demander et télécharger des livres numériques. »


Le site pirate OceanofPDF
s’attire les foudres des auteurs

 
Du côté des auteurs et de l’édition, en revanche, les réactions sont bien plus positives. Martin Reed, de la Society of Authors, se réjouit : « Nous sommes heureux de voir que le site web d’Oceanofpdf n’est plus en ligne, mais nous allons garder le champagne au frais pour le moment. [...] Il est difficile de savoir à quel niveau le site a été fermé, il reste encore une chance qu’il puisse être réactivé. Le nom de domaine, enregistré via GoDaddy, n’a pas été désactivé. »

 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.