Fin programmée de l'Imprimerie nationale

Clément Solym - 12.02.2008

Edition - Les maisons - imprimerie - nationale - Choisy-le-Roi


Samedi dernier, le conflit qui s’est établi dans l’établissement de Choisy-le-Roi, semble aller sur la fin. Mercredi dernier, le médiateur envoyé par Bercy avait pourtant été séquestré. Le personnel doit maintenant se prononcer sur les ultimes propositions de la direction : un dernier plan social plutôt généreux qui serait aussi une quasi-liquidation de l’entreprise née à la fin du XVI° siècle.

Sur les 120 salariés, 80 suppressions d’emplois se feront sous forme de départs volontaires ou reclassements. Sur ce site, qui assurait notamment l’impression des sujets de concours, 40 salariés resteraient dans l’éventualité de l’arrivée d’un repreneur.

L’Imprimerie nationale comptait 2400 salariés dans les années 70. Maintenant, ils ne sont plus que 450 sur l’ensemble des sites. C’est la fin d’une entreprise d’État créée par François Ier au XVI° siècle. Selon le ministère de l’Économie, l’État est contraint par la Commission européenne à laisser de côté tout ce qui ne relève pas d’un contrôle spécifique de l’État.

Pour les syndicats, l’État a tout simplement voulu démembrer cette société. C’était là l’unique fonction du PDG Loïc Lenoir de la Cochetière, arrivé en 2003. Les activités d’impression sont transférées progressivement au privé.

En 2005, après la cession des sites de Strasbourg (Bas-Rhin) et d’Evry (Essonne), il avait été question de confier la fabrication des passeports numériques à la société Obertur, mais le projet n’avait pu se concrétiser.

Autre dossier brûlant : la vente en 2003 du site de la Convention dans le XV° arrondissement pour 85 millions d’euros au fond d’investissement Carlyle. Ce même établissement a été racheté par l’État quatre ans plus tard au prix de 375 millions d’euros…


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.