Finances : Très mauvaise passe pour HarperCollins

Clément Solym - 07.02.2009

Edition - Economie - finances - trimestre - Harpercollins


Mauvaise, voire très mauvaise passe pour l'éditeur HarperCollins qui vient d'annoncer la chute de son chiffre d'affaires pour le dernier trimestre 2008, avec une dégringolade de 25 %, passant de 460 millions $ de CA en 2007 à 305 millions $ pour 2008.

De même, les résultats d'exploitation ont perdu 66 % à 23 millions $, prolongeant la mauvaise tendance constatée actuellement, et subie depuis plusieurs mois par l'éditeur, filiale de la maison News Corp. Selon elle, c'est un environnement peu favorable qui explique cette situation, notamment dans le secteur de la distribution, qui a connu, tout particulièrement en Angleterre une période difficile.

Les mesures qui s'imposent seront appliquées sous peu, et l'on parle évidemment d'une réduction ferme des coûts dans l'ensemble des opérations de la maison, mais également de réduire les effectifs si cela est nécessaire. Les coûts fixes de l'entreprise doivent impérativement être ramenés à des seuils plus bas, explique Brian Murray, le PDG de HarperCollins.

Fin janvier, l'éditeur avait proposé aux personnes de plus de 55 ans présentes dans son entreprise de partir volontairement à la retraite. Une décision qui devait être signalée par les intéressés au 3 février dernier délai, et dont l'éditeur a refusé aujourd'hui de dévoiler les chiffres.