Fini Harry Potter, J.K. Rowling annonce un livre pour adulte

Clément Solym - 23.02.2012

Edition - International - Harry Potter - J.K. Rowlings - Hachette


J.K. Rowling en a fini avec la littérature jeunesse. La femme la plus riche du royaume a vu grandir son lectorat en même temps que son petit Harry et entend bien désormais agrandir son cheptel. Son premier roman catalogué « pour adultes », a contrario de « pour enfant » hein, sera prochainement publié.

 

Sans doute pour se départir de cette image de créatrice d'Harry Potter et d'auteure à succès de littérature jeunesse, J.K. Rowling a également changé d'éditeur. De l'éditeur de ses succès historiques Bloomsbury, elle est passée à Little, Brown. La maison d'édition, filiale d'Hachette Livre et présente des deux côtés de l'Atlantique, publiera ce nouvel ouvrage en langue anglaise partout dans le monde. Mais à travers cette annonce de la publication imminente d'un nouveau livre, c'est tout J.K. Rowling qui fait peau neuve. Pour rappel, en 2010, elle avait quitté son agent originel pour Neil Blair. Elle confirme, c'est un tout-nouveau départ :

 

« Bien que j'aie pris autant de plaisir à l'écrire, mon prochain livre sera très différent de la série des Harry Potter, qui a été publiée avec le brio que l'on sait par Bloomsbury en Angleterre et par mes autres éditeurs partout dans le monde. La liberté d'explorer de nouveaux territoires est un cadeau que je dois au succès de Harry Potter, et pour ce nouveau territoire, il m'a paru logique d'avoir un nouvel éditeur. Je suis ravie de l'avoir trouvé en Little, Brown, dont toute l'équipe est appelée à être un partenaire important dans cette nouvelle phase de ma carrière d'écrivain ».

 

Harry, c'est fini !

 

Voilà peut-être la raison de l'encéphalogramme plat de Pottermore, ce site communautaire dédié aux amoureux du petit sorcier. Depuis des mois que l'annonce du lancement du site a été faite, plus de nouvelle. Le site semble toujours en création, à l'arrêt même.

 

Retrouvez tout Harry Potter sur la Librairie d'Actualitté.

 

 

Mise à jour 18h06 :

Attention toutefois, si Hachette Livre se félicite de pouvoir annoncer cette future commercialisation,

on souligne à ActuaLitté, suite à un tweet abusif, « qu'aucune cession de droits de traduction » n'a pour le moment était faite. En clair : le livre en anglais est acheté et sera vendu, mais pour les autres langues, on ne connaît pas encore le futur éditeur - et en France comme ailleurs. « Cela devrait se faire, et se faire savoir, dans les semaines ou les mois qui viennent », nous précise toutefois Hachette Livre.