Finlande : pour le ramadan, prière dans la bibliothèque

Clément Solym - 11.09.2010

Edition - Bibliothèques - prière - musulman - bibliothèque


Entre le 11 août et le 10 septembre (ou le 9, selon les pays), le monde musulman entrait dans le mois de ramadan. En Finalande, une bibliothèque avait alors prévu de quoi simplifier la vie des pratiquants.

Dans la ville d'Espoo, située à une vingtaine de kilomètres, à l'ouest d'Helsinki, la bibliothèque a mis en place un espace de prière provisoire pour les personnes pratiquant le jeûne qui s'applique durant cette période. L'idée n'est pas sortie de nulle part : elle vient de ce qu'un centre commercial, Entresse, a ouvert un gymnase, dans lequel les prières réalisées dans les vestiaires ont été interdites.


Impossible de trouver un autre espace de prière pour les croyants et les musulmans qui se réfugiaient alors dans ces vestiaires se sont retrouvés expulsés. La directrice de la bibliothèque régionale, Terhi Nikulkainen, a alors compris l'intérêt d'ouvrir un espace de prière pour eux. « Lorsque nous avons découvert ce problème, nous nous sommes demandé si la bibliothèque pourrait être utile d'une quelconque manière. L'espace de prière a ainsi été mis en place sur ma décision. »

Elle précise par ailleurs que la moitié des utilisateurs de l'établissement sont d'origine somalienne, ce qui simplifiait la vie des usagers. L'espace a été séparé du reste de l'établissement, pour permettre aux prieurs de disposer d'un espace dédié, où ils pouvaient alors se rendre plusieurs fois par jour.

Seul un des employés de la bibliothèque aurait manifesté son désaccord devant cette décision. Espoo est la deuxième ville la plus importante de la communauté d'agglomération d'Helsinki. La bibliothèque est située elle-même à l'intérieur du centre commercial de 97.000 m².