Fitzhenry & Whiteside s'offre le spécialiste culinaire Whitecap Books

Clément Solym - 06.08.2012

Edition - Les maisons - Whitecap Books - Fitzhenry & Whiteside - achat


Voilà une acquisition qui semble arranger tout le monde : la maison d'édition canadienne Fitzhenry & Whiteside a racheté l'éditeur britannique Whitecap Books, spécialiste des titres culinaires, avec un catalogue de près de 400 ouvrages. Les deux copropriétaires historiques ont cédé la maison pour entamer leur départ à la retraite.




Michael Burch et Nick Rundall ont saisi l'occasion pour vendre, d'autant plus que la maison canadienne semblait toute désignée, y compris par son nom, pour reprendre leur activité : « L'amalgame avec une autre société rend la société plus solide, j'ai 67 ans, et je sais que ce n'est pas facile de trouver une bonne stratégie de sortie. »

 

Pas facile de quitter la maison, cependant : l'un et l'autre restent entre les murs, en tant qu'éditeur et responsable des ventes, et seront visiblement suivis par toute leur équipe, qui va déménager à Vancouver... L'année a été riche en coups durs pour la maison : en février 2011, la maison faisait les frais (1,4 million $ de pertes, tout de même) de la faillite du distributeur H.B. Fenn and Company; avant de se voir abandonnée, quelques mois plus tard, par son éditeur star Robert McCullough, parti chez Random House.

 

Les relations entre Whitecap et Fitzhenry et Whiteside ne commencent pas avec cette acquisition, puisque Fitzhenry gérait déjà la distribution de Whitecap au Canada. Whitecap publie aussi, via sa filiale Walrus Books, des livres pour enfants et des documents depuis les années 1990 : une activité non négligeable étant donné la concurrence grandissante dans le domaine des publications culinaires.