Flammarion en grève : mouvement social chez Union Distribution

Nicolas Gary - 06.02.2020

Edition - Economie - grève distribution Flammarion - Union Diffusion grève - éditeurs livres distribution


« Rien ne sort, rien ne rentre. » Alors que les négociations annuelles obligatoires devaient se tenir ce 6 février, une grève intervient chez Union Distribution, la société de distribution de Flammarion. Des revendications qui portent avant tout sur la question des salaires, apprend ActuaLitté. 

J'ai Lu Casterman Flammarion Gallimard
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Selon nos informations, la grève a commencé le 5 février, avec la perspective d’une reconduction jusqu’au 7, si aucun accord n’est trouvé. « Union Distribution est particulièrement mal traité », assure un proche du dossier. « Ce n’est d’ailleurs pas faute d’avoir envoyé des signaux d’alarme depuis longtemps. »

Ordre a été donné de ne rien communiquer, tout échange sur le sujet doit s’effectuer par téléphone — aucune trace mail, par exemple. « La consigne, c’est le silence absolu », nous signale une source sur place. 

« La direction et les cadres de la diffusion Madrigall [Ndlr, la holding qui regroupe les maisons Gallimard, Flammarion, Casterman, ainsi que les sociétés de diffusion et distribution] sont sur place pour tenter de régler le problème », poursuit-on. À cette heure, les libraires ne seraient d'ailleurs toujours pas informés.

Union Distribution prend en charge les ouvrages du groupe Flammarion (Arthaud - Flammarion, Casterman, J’ai lu, Pygmalion, etc.), ainsi que de maisons indépendantes (Actes Sud, les éditions de l’Observatoire ou encore Rivages). Nous avons contacté le groupe qui n'a pour l'heure pas répondu à nos questions.
 

Du mieux côté diffusion


Conjonction dans les astres : nous apprenons également que les revendications portées par les représentants de Flammarion Diffusion, dont ActuaLitté avait fait état en septembre dernier, ont abouti cette semaine à une série d’accords. « Nous avions eu une réunion plénière en décembre dernier, mais la direction ne nous a communiqué ses décisions qu’en ce début février », explique-t-on.

Plusieurs des demandes ont été validées — concernant les véhicules de fonction, « voire ils sont allés au-delà des réclamations ». Concernant les frais, qui faisaient également partie de la négociation, ils ont été réévalués pour les villes du littoral, avec une augmentation du panier quotidien.

 

Mise à jour 16 h 30 :


La plateforme située à Sermaises du Loiret (45) a connu un taux de grève de 97 % affirme Marie-Jeanne Benoist, déléguée syndicale CFDT à La république du centre. En tout, 237 personnes travaillent dans l’entreprise. « Nous avons eu une réunion avec la direction mardi. Nous demandions une revalorisation brute de 100 euros et l’obtention d’un et deux jours de congés pour 10 et 20 ans d’ancienneté. Tout a été refusé », assure-t-elle.

Les négociations menées ce jour n’auront pas permis d’aboutir à un compromis : « D’une proposition initiale de 40 euros d’augmentation, ils sont passés à 70, mais nous demandons 100 euros. » Malgré le coût financier pour les salariés, ces derniers sont déterminés à reconduire le mouvement autant qu’il le faudra. 

 

Mise à jour 7/02 - 12 h 15


Selon nos informations, le travail a pu reprendre ce vendredi midi. Les salariés ont obtenu 85 € ainsi que des primes d’anciennetés. Nous attendons de plus amples informations.




Commentaires
Pour toute revendication, il faut l'imprimer sur papier glacé, avec une couverture cartonnée et un feuillet transparent, une lettre de présentation et un résumé de la revendication (inclus au début). Interligne 2 avec une police Times 11. Envoyé à vos frais bien entendu. Pour une réponse, inclure une enveloppe affranchie.

La direction n'est pas responsable de la perte de votre dossier.

Si dans un délais de six mois, vous n'avez obtenu aucune réponse, vous pouvez considérer qu'on en a rien à foutre...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.