Flaubert ou Anais Nin, les sextos les plus cool pour draguer ou larguer

Nicolas Gary - 15.04.2017

Edition - Les maisons - sextos écrivains conseils - draguer écrivains SMS - draguer larguer écriture


Que celui ou celle qui n’a jamais pioché dans une anthologie de poèmes pour écrire à son aimé.e des mots d’amour, tout empruntés à d’autres, nous jette le premier smartphone. Fort de ce que nous restons des nains juchés sur les épaules de géants – coucou Blaise – les éditions Des Lettres proposent d’apprendre à draguer par SMS avec les meilleurs des meilleurs !


Florilège des sextos d'écrivains les plus cool pour draguer ou larguer

 

 

Avec Les SMS des grands écrivains, les secrets de la séduction à distance vous seront tous révélés. Mais pas que : « Qu’aurait écrit Victor Hugo à Juliette Drouet pour la séduire s’il avait eu un smartphone ? Quel billet doux Paul Éluard aurait-il envoyé à Gala ? Et comment Marguerite Duras aurait-elle amené sa rupture par SMS avec Yann Andréa ? », explique l’éditeur.

 

Dans ce livre, baptisé Petit guide éprouvé de la correspondance amoureuse, toutes les recettes de la punchline sensuelle sont détaillées. Tout est réuni pour apprendre à laisser son numéro avec classe à un inconnu ou encore envoyer un SMS flamboyant. Pour les plus audacieux, on pourra « faire l’amour avec des mots », ou encore « exprimer son manque de manière originale et poétique ». 

 

Or, une fois les premiers ébats et les ardeurs refroidies, il faut encore savoir comment s’en tirer avec les honneurs, sans louvoyer. Ainsi, les extraits des meilleurs romanciers et romancières sont prévus pour accompagner un mot d’excuse « quand tout semble foutu », mais également, quand vraiment on n’en peut plus, « écrire une lettre de rupture à tomber par terre ». 

 

Vas-y sextote-moi de jolies choses à l'oreille...
 

L’exemple d’Henry Miller s’adressant à Anais Nin est particulièrement éloquent : « Viens vite et baise-moi. Jouis avec moi. Serre tes jambes autour de moi. Réchauffe-moi. » On est évidemment libre d’exprimer ses désirs de la plus simple des façons.

 

Qui aurait dit que Flaubert ou Anais Nin nous donneraient des conseils pour écrire des sextos ? Le décalage temporel est énorme, et pourtant, nombre de tournures de phrases ou de formules pourraient être empruntées aux grands écrivains de notre histoire, qui, tous à leur époque, ont travaillé à cultiver le fantasme à distance. 

 

L’usage du sexto devient à notre époque de plus en plus répandue. Il arrive même à remplacer les photos, les appels, mais aussi les mots doux. Le format SMS oblige à être incisif(— ve) et percutant(e). En très peu de lignes, il s’agit de créer le fantasme, de le nourrir des plus beaux mots et de créer des promesses qu’on les tienne ou non, qui fassent immédiatement monter la température de quelques degrés. 

 

L’effet d’un sexto a d’autant plus d’effet lorsqu’il est envoyé à un moment inattendu de la journée. Alors, osez la surprise et apprenez les nuances subtiles du SMS qui feront naître les plus beaux fantasmes. Suivez nos quelques conseils avisés, et nous vous promettons que l’effet escompté dépassera vos espérances. 

 

Le livre n’est pas sans rappeler celui paru en 2006 chez La Martinière (collection Clin d’œil), Love textos/Love Logos : Des sms amoureux signés de grands écrivains, Des logos amoureux dessinés par de grands créateurs. Dans l’esprit du moins. 

 

Le livre n’est disponible que sur le site de l’éditeur, pour 12 €. Attention, édition limitée...