Fnac 2015 : 'des résultats encourageants', selon Alexandre Bompard

Clément Solym - 01.07.2012

Edition - Economie - Fnac 2015 - partenariats stratégiques - développement


Le PDG de Fnac, Alexandre Bompard, avait amorcé un plan de grande ampleur, doucement nommé Fnac 2015. Arrivé à la tête de la chaîne de distribution de produits culturels en novembre 2010, l'objectif du PDG était d'arriver, sous trois ans, à remettre la Fnac au top du top, over ze top. 

 

Le premier pas, c'était la création de boutiques spécifiques, de petite superficie, puis un nouveau concept de boutiques, des partenariats - SFR, pour la mobilité et Kobo pour la lecture numérique - et d'autres encore. « Mon souhait, c'est que le plan produise ses premiers effets à la fin de l'année 2012, que cela s'accélère à partir de 2013 et qu'on arrive à partir de là à une croissance tangible et pérenne de notre chiffre d'affaires », affirmait le PDG, en juillet 2011. (voir notre actualitté)

 

 

fnac

 Crédit photo Capelare sur Flickr

 

 

Entre temps, un vaste plan de suppressions de postes chez l'agitateur avait été dégainé : janvier 2012, à marquer d'une pierre noire, avec la fin de 500 postes, dont 310 en France. Pour les syndicats, pas question de se laisser abuser, l'actionnaire PPR souhaite des dividendes pour 2012, après ne pas en avoir touché en 2011. Aucune volonté de conquérir des parts de marché avec ce procédé, qui vise l'économie de 80 millions €, simplement réduire la masse salariale. Ou pressuriser... (voir notre actualitté)

 

Objectif Lune, pour Fnac 2015

 

Or, voilà que Laurent Glépin, directeur de la communication chez Fnac, interrogé par l'AFP, reparle maintenant de ce projet stratégique Fnac 2015. « Ce plan stratégique de développement vise à remettre le client au centre de notre activité de façon à aller chercher de nouveaux relais de croissance », affirme-t-il. Par exemple, en allant le chercher dans les gares, les aéroports, et depuis peu, dans les espaces duty free.

 

Mais pas que, puisque cette dynamique vise également un renouveau du site internet et de la communication sur la marque, au travers du Web. Une récente campagne d'affichage publicitaire, dans les rues, n'aura pas manqué de faire sourire : de vrais-faux clients, assurés pour la promotion de Fnac, et inciter à adhérer à la carte Fnac. La boutique compte aujourd'hui 3 millions d'inscrits à sa carte, alors que l'établissement recense 20 millions de clients.

 

Fnac 2015, donc, c'est un plan de développement, qui s'articule également sur des espaces dédiés à la jeunesse, tout en créant un écosystème nouveau, pour concurrencer directement les groupes type Darty ou Amazon, et maintenir une présence à l'international. Dans un entretien accordé aux Échos, cette semaine, Alexandre Bompard étalait une confiance ferme : « Je suis très satisfait du rythme auquel nous opérons cette transformation et les premiers résultats sont encourageants. Ainsi, les nouveaux espaces Kids et Maison et Design génèrent une hausse sensible du trafic. »

 

Perspectives à venir

 

Pour les mois à venir, les points de vente avec cette superficie réduite de 300 mètres carrés, sont à venir, principalement pour les villes de taille moyenne - et entrer en adéquation avec les besoins des habitants sur ce point. « En France, pour les produits culturels, la contraction est d'environ 10% depuis le début de l'année, avec pour la première fois une baisse du livre à -5%. Surtout, le marché des produits techniques enregistre un décrochage très significatif notamment pour la télévision », explique-t-il, pour mieux justifier le projet. 

 

La diversification des moyens de promouvoir la marque et d'assurer la présence sur le territoire importe désormais plus que tout. « Ainsi, les nouveaux espaces Kids et Maison et Design génèrent une hausse sensible du trafic. Les 30 nouveaux corners SFR nous permettent de réaliser un chiffre d'affaires supérieur à celui que nous réalisions en téléphonie dans nos 85 magasins traditionnels l'an passé. Nous allons maintenant déployer ces espaces sur l'ensemble de notre parc puisqu'à la fin de l'année, nous compterons 34 espaces Maison et Design, 26 espaces Kids, 30 espaces Services et 71 corners SFR. »

 

En outre, depuis le 29 juin, un espace Fnac à Bercy a été inauguré, avec 2 800 m2, dans le XIIe arrondissement parisien. Des bornes interactives permettant d'en apprendre plus sur les produits, y sont en libre accès, tout en simplifiant le retrait de produits achetés depuis le net, chez soi, et à récupérer dans la boutique. Pour ne pas briser le lien avec le client, évidemment.