Fnac : Bompard annonce un grand déploiement des boutiques

Clément Solym - 20.07.2011

Edition - Economie - bompard - fnac - services


C'est un véritable plan quinquennal - ou une sorte de mandat présidentiel - que le PDG de Fnac, Alexandre Bompard, vient de présenter à la presse, en prolongeant les offres de l'enseigne et ciblant plus particulièrement la famille.

Et le PDG affirme sa position : pas question de faire dans l'habillage, Fnac va avoir besoin d'investir. « Mon souhait, c'est que le plan produise ses premiers effets à la fin de l'année 2012, que cela s'accélère à partir de 2013 et qu'on arrive à partir de là à une croissance tangible et pérenne de notre chiffre d'affaires », précise-t-il à l'AFP.


La première partie de ce plan, on l'avait découverte avec la signature d'un accord entre la franchise et certaines gares et aéroport, s'emparant alors du partenariat qu'avait alors occupé Relay. Le tout avec la vocation de créer des concepts de magasins, précisait Alexandre Bompard. (notre actualitté)

Déployer l'enseigne et ses services

Désormais, l'extension se fera également à la périphérie des villes, avec une trentaine de nouvelles vitrines à venir, ainsi que cinquante autres magasins de 300 m², qui seront d'abord sous l'égide Fnac, puis franchisés. Mais c'est également une nouvelle manière de penser l'enseigne que Bompard veut instaurer : « Depuis toujours, ils sont organisés autour des produits. Demain, on va tirer parti de la convergence des contenus éditoriaux et des supports techniques, et substituer à une organisation par produits une organisation par univers d'usage. »

La consommation changera avec ce mouvement, puisque la société souhaite proposer des écoutes en streaming de titres musicaux, accompagnées d'offres de vidéos musicales. De nouveaux liens sont à créer entre les boutiques et le site web, avec un retrait des achats en magasin, des espaces notamment enfant à venir, des thématiques à développer.

Et par extension, Fnac mettra en place de nouvelles offres, comme la possibilité de reprendre un produit ancien, lorsque la nouvelle génération arrive. Un système de fidélisation des plus intéressants. Qui implique, évidemment, de modifier en parallèle les métiers actuels des employés de Fnac. « À la rentrée, on va ouvrir un chantier d'adaptation des métiers, des compétences, des qualifications, dans le cadre d'une gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences en concertation avec les partenaires sociaux », soulignait Alexandre Bompard.

Et surtout, de rassurer la presse, sur la vente possible de Fnac : PPR, qui est détentrice de Fnac continuera de veiller sur son protégé « jusqu'au dernier jour, comme si elle avait vocation à rester dans son périmètre ».

La CGT dans un retrait dubitatif

Christian Lecanu, délégué central CGT, a commenté toutes ces déclarations à l'AFP, en gardant une certaine réserver. Selon lui, l'ensemble du projet et sa mise en place restent assez nébuleux.

« En plus, il prévoit des univers. Nous, nous sommes convaincus que le client qui vient en magasin ne cherche pas un univers, il vient chercher un livre ou un disque, c'est tout. »

Et surtout, sur les questions de réduction de coût, que Bompard avait exclues, le représentant ne se fait pas d'illusions. « Sur l'emploi, il nous parle en termes très voilés de flexibilité, d'employabilité... De toute façon, on n'est pas très confiants, les efforts jusqu'à présent sont plutôt surtout concentrés sur des diminutions d'effectifs. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.