Fnac Connect : objets connectés, vecteurs de croissance pour Bompard

Clément Solym - 24.03.2015

Edition - Economie - Alexandre Bompard - Fnac objets connectés - produits high tech


Depuis quelques jours, FNAC fait parler de sa nouvelle vague de boutiques connectées, et de son offre de téléphonie. En plein Angoulême, l'enseigne culturelle présentait une boutique de 85 m2 avec une centaine de produits high-tech, autre approche pour dynamiser son activité. La fin du tunnel, pour une marque qui a douloureusement souffert...

 

 Fnac aéroport de Paris

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Alexandre Bompard, PDG de FNAC, assurait vouloir mettre ses magasins dans une nouvelle perspective, « être la première ligne sur des marchés à fort potentiel ». Comprendre : gagner avec de meilleures marges, en vendant des produits qui sont plus dans l'air du temps. 

 

En septembre 2014, FNAC nous assurait que le livre représentait toujours 23 % des ventes totales. Mais il est aussi évident que sur le livre, les marges sont bien plus réduites – et que le produit est moins sexy que les smartphones et autres tablettes. 

 

Des appareils connectés, qui en 2014 pesaient pour 11 % des ventes contre 6 % en 2013, peuvent avoir un meilleur taux de rentabilité. Fnac Connect sera donc un projet pour des espaces de 80 à 100 m2 – et l'inauguration à Angoulême représente surtout une nouvelle approche, pour combler une absence. 

 

La croissance qui se poursuit et qu'enregistre l'enseigne aujourd'hui se poursuivra donc avec des investissements sur ces offres. Papeterie, petit électroménager, jeux et jouets, ainsi que téléphonie font partie des cinq pistes de développement, et de solutions porteuses, que FNAC souhaite pousser. 

 

Les appareils connectés, stations météo, ou encore caméras WiFi se positionnent comme des relais de croissance, alors que le strict marché de la high-tech est en perte de vitesse, tant en volume qu'en valeur, assure-t-on. Et même les smartphones seront dépassés, s'attend-on, d'ici à cinq années. 

 

Le principe Fnac Connect sera en vigueur dans les magasins, avec un déploiement qui interviendra au cours de l'année 2015.